Nous suivre Industrie Techno

Le MIT et Ford proposent de doubler en pilotage automatique

Le MIT et Ford proposent de doubler en pilotage automatique

© dr

Un système de pilotage automatique, capable de contourner les obstacles et de prédire le trafic des piétons et des voitures, est développé par Ford et un laboratoire du MIT. Basé sur la technologie Lidar, ce système pourrait prévoir le comportement des autres véhicules et se décaler à la manière d’un conducteur pour voir derrière l’obstacle.

En collaboration avec le MIT, Ford développe un système de pilotage automatique, capable de contourner les obstacles et d’anticiper le comportement des autres véhicules et des piétons. La technologie se base sur quatre capteurs Lidar qui génèrent en temps réel une carte 3D de l’environnement du véhicule, et selon Ford, intègrent une "vision de superman". Par analogie, le système se comporte comme un conducteur : pour voir au-delà du véhicule qui le précède, il se décale sur la gauche.

Avant de lancer son système sur les routes, Ford le teste dans son simulateur Virtexx, un dôme offrant une vue à 360° et une expérience de conduite réaliste.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Mobilité hydrogène : Zoom sur le partenariat entre Renault et PlugPower sur les utilitaires légers

Mobilité hydrogène : Zoom sur le partenariat entre Renault et PlugPower sur les utilitaires légers

Zoom sur le partenariat annoncé le 12 janvier entre Renault et l'américain PlugPower sur les véhicules utilitaires[…]

Véhicule autonome : Trois verrous à lever pour atteindre une véritable autonomie

Dossiers

Véhicule autonome : Trois verrous à lever pour atteindre une véritable autonomie

Véhicule autonome : des déploiements qui s'adaptent aux terrains

Dossiers

Véhicule autonome : des déploiements qui s'adaptent aux terrains

Véhicule autonome : « La barre a été mise trop haut, mais cela a réveillé tout l'écosystème », souligne Fawzi Nashashibi (Inria)

Dossiers

Véhicule autonome : « La barre a été mise trop haut, mais cela a réveillé tout l'écosystème », souligne Fawzi Nashashibi (Inria)

Plus d'articles