Nous suivre Industrie Techno

Vidéo

Le microdrone qui descend de l’érable

Ludovic Fery

Sujets relatifs :

, ,
Le microdrone qui descend de l’érable

Comme la graine végétale, le Samarai se déplace à 360 degrés dans une seule direction.

© DR

Le drone Samarai pourrait devenir un allié vital des militaires sur le terrain. Inspiré de la forme et du vol de la graine d’érable, ce minuscule hélicoptère télécommandé peut décoller du sol, ou être lancé en l’air à la façon d’un boomerang.

Dans les cartons depuis cinq ans, le drone bioinspiré de Lockheed Martin a effectué son premier vol au grand jour le 16 août dernier, à l’occasion de la conférence de l’Association internationale pour les systèmes de véhicules sans pilote. Son envergure, de 30 centimètres pour moins de 500 grammes, le classe parmi la catégorie des microdrones. Un poids plume dû à la simplicité de sa conception, qui ne comporte ni actionneur mécanique, ni cardan entre ses deux parties mobiles. Le Samarai peut être fabriqué en grande quantité et à bas coût par impression 3D. 

Si le Samarai a plus d’une manœuvre dans son sac, on pourra néanmoins lui reprocher d'être encore assez bruyant, du moins pour des missions de terrain.

Ludovic Fery 

 

                     

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Comment Transavia va réduire sa consommation de carburant en optimisant l’altitude de ses avions

Comment Transavia va réduire sa consommation de carburant en optimisant l’altitude de ses avions

Le nouveau dispositif de la start-up Safety Line devrait permettre d’économiser 25 kg de carburant toutes les dix minutes pour les vols[…]

[Portrait] Guylain Ozzello, l'ingénieur qui révolutionne l'architecture des servovalves

[Portrait] Guylain Ozzello, l'ingénieur qui révolutionne l'architecture des servovalves

« Notre ambition est d’aller chercher des projets deeptechs le plus en amont possible », déclare Christelle Astorg-Lépine, directrice de BLAST

« Notre ambition est d’aller chercher des projets deeptechs le plus en amont possible », déclare Christelle Astorg-Lépine, directrice de BLAST

Avec UltraAir, les communications laser d'Airbus gagnent les avions

Avec UltraAir, les communications laser d'Airbus gagnent les avions

Plus d'articles