Nous suivre Industrie Techno

Le marché du logiciel à la peine en 2009

Industrie et  Technologies
Selon le cabinet Pierre Audoin Consultants si le marché des logiciels et services associés s'est bien comporté en 2008 (+6 %), il va connaître une année 2009 très difficile avec une croissance nulle.


Le cabinet Pierre Audoin Consultants (PAC) qui est spécialisé dans le conseil et les études de marché dans le domaine du logiciel et des services informatiques, vient de publier son analyse du marché 2008 et les tendances qu'il entrevoit pour 2009 et 2010.

Faisant fi d'un environnement conjoncturel qui s'est fortement dégradé tout au long de l'année, le marché des logiciels et services informatiques a connu en 2008 une croissance forte, globalement en ligne avec 2007. Par contre, 2009 s'annonce comme une année très difficile pour les acteurs du marché, même si, avec une croissance très légèrement positive, le marché français devrait mieux résister que ses voisins européens.

Les enquêtes de début d'année de PAC, auprès des utilisateurs et des fournisseurs informatiques, ont confirmé un marché dynamique en 2008 : une croissance de plus de 5 % sur les logiciels (applicatifs, outils et infrastructures) et une croissance de près de 6 % sur les services informatiques (maintenance matérielle, conseil, intégration de systèmes, infogérance, TMA), à comparer avec une croissance de 6,0 % et 6,3 % respectivement en 2007.

L'externalisation tirera son épingle du jeu

Par contre, 2009 se présente sous des auspices beaucoup moins favorables. Retard dans les prises de décision d'investissement, annulation des projets, réduction des coûts... l'activité commerciale des fournisseurs IT est de plus en plus délicate depuis la fin de l'année 2008. Le ralentissement progressif du marché en 2009 viendra surtout d'une réduction des coûts, tant au niveau de la valeur globale de l'achat que du coût unitaire (TJM, coût par utilisateur...).

PAC estime que les grands acteurs du marché, et en particulier les SSII, sont bien mieux armés pour traverser cette crise que la précédente (industrialisation, positionnement marché, gestion des RH...). De plus, PAC n'anticipe pas de chute brutale de la dépense informatique des entreprises en 2009-2010.

Dans ce nouvel environnement, les prestations de projets (conseil et intégration de système) et les logiciels devraient connaître une légère décroissance de leur marché en 2009, avec environ -2 % et -1 % respectivement. Seules les prestations d'externalisation (infogérance, BPO et TMA) connaîtront une croissance significative en volume et en valeur, malgré de fortes pressions sur les prix - croissance de plus de 6 % envisagée sur l'ensemble du marché externalisation en 2009.

Disparité des tendances suivant les secteurs d'activité

Le secteur public et les utilities ne devraient pas connaître de changement de dynamique majeur en 2009 par rapport à 2008. En revanche, l'industrie, le commerce et la distribution, ainsi que les services (services aux entreprises, tourisme, média...) vont subir des contractions de leurs dépenses en logiciels et services informatiques. La banque, l'assurance, le transport et  les télécoms devraient se situer dans une fourchette de croissance comprise entre 0 et 2 % sur l'ensemble de l'année 2009.

Avec une croissance du marché des logiciels et services informatiques comprise entre 0 et 1 % en 2009, la France devrait se situer au-dessus de la moyenne européenne, et en particulier au-dessus de pays comme l'Angleterre, l'Allemagne et l'Espagne.

Et 2010 ?

Selon les consultants de PAC, la visibilité sur l'activité du marché des logiciels et services informatiques n'excède pas 6 mois en France. Les pronostics des économistes concernant une reprise potentielle de la croissance économique sont très hétérogènes quant à la date de cette reprise et à son ampleur. PAC envisage un léger mieux en 2010 par rapport à 2009 sans pour autant atteindre les niveaux de croissance de 2007 et 2008.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.pac-online.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Avis d’expert] Infiltration des centrales énergétiques : autopsie d’une cyberguerre furtive

Avis d'expert

[Avis d’expert] Infiltration des centrales énergétiques : autopsie d’une cyberguerre furtive

Comment des hackers parviennent-ils à s’infiltrer dans les systèmes d’opération des centrales[…]

Transformateur pour smart grids, reconnaissance gestuelle, polymère de résistance au feu... les innovations qui (re)donnent le sourire

Transformateur pour smart grids, reconnaissance gestuelle, polymère de résistance au feu... les innovations qui (re)donnent le sourire

La commande gestuelle s’intègre dans les technologies de réalité virtuelle et augmentée Qualcomm

La commande gestuelle s’intègre dans les technologies de réalité virtuelle et augmentée Qualcomm

 Un transformateur plus compact pour les smart grids

 Un transformateur plus compact pour les smart grids

Plus d'articles