Nous suivre Industrie Techno

Le mainframe surfe sur la vague du développement durable

Ridha Loukil
Le mainframe surfe sur la vague du développement durable

Le Z10 d'IBM équivaut à 1 500 serveurs x86 pour une surface au sol et une consommation d'énergie réduites de 85 %. Il intègre 16 à 64 processeurs quadricoeurs Z6.

© D.R.

Avec son dernier né, le Z10, IBM propose de réduire la consommation d'énergie des centres de données en consolidant les serveurs sur cette machine.

IBM profite de la vague du développement durable pour ressusciter les gros ordinateurs centraux connus sous le nom de mainframe. En lançant le Z10, Big Blue, qui détient 80 % de ce marché, parie sur le retour à la centralisation de l'informatique pour réduire à la fois la consommation d'énergie et les coûts d'exploitation. Succédant au Z9, ce nouveau monstre de 2,2 tonnes vise non seulement le renouvellement du parc actuel dans les 1 000 plus grandes organisations dans le monde (administrations, banques, assurances, opérateurs télécoms, électriciens...) mais aussi la consolidation des serveurs dans les centres de données (data centers). Paré d'une puissance de traitement de 30 000 Mips (millions d'instructions par seconde), il remplace 1 500 serveurs à architecture x86 tout en réduisant de 85 % la place occupée au sol et de 80 % la consommation d'énergie.

Fin des années 90, le mainframe est donné pour mort. Aujourd'hui, IBM croit dur comme fer à son retour en force en raison de deux phénomènes concomitants. Le premier est l'explosion des besoins de traitement et de stockage de l'information. En témoignent la densification de puissance et la voracité croissante en énergie des centres de données. Le second est la montée de la pression écologique qui exige une baisse des émissions de gaz à effet de serre et donc la baisse de la consommation d'énergie dans les centres informatiques. La consolidation des serveurs par le biais de mainframe répond à ces deux contraintes. D'ailleurs, IBM donne l'exemple en prévoyant de consolider 3 900 de ses serveurs sur 33 ordinateurs Z10 tout en augmentant ses capacités de traitement pour faire face à ses besoins futurs.

Un géant vert qui se configure sur mesure

Par rapport à son prédécesseur, le Z10 augmente la puissance de traitement de 50 % tout en réduisant l'encombrement et la consommation d'énergie de 15 %. Selon le modèle, il intègre 16 à 64 processeurs quadricoeurs Z6 (basés sur l'architecture Cmos-Z propre à IBM), cadencés à 4,4 GHz, contre 1,7 GHz pour son prédécesseur. Pour accélérer le traitement, le processeur Z6 bénéficie d'une cinquantaine de nouvelles instructions gravées dans le silicium. La mémoire vive s'étend jusqu'à 1,5 To, trois fois plus que sur le Z9. La bande passante aux entrées-sorties atteint 6 Gbit/s. Tournant sous le système d'exploitation z/OS d'IBM, la machine accepte aussi le système Linux et bientôt le système Solaris de Sun.

Le Z10 a nécessité un investissement de 1,5 milliard de dollars en développement, 25 % de plus que son prédécesseur. Décliné en cinq modèles de base, il est configuré sur mesure et coûte entre 1 à 10 millions d'euros.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0898

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2008 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Au Sido, les start-up misent sur l'IA pour séduire l'industrie

Au Sido, les start-up misent sur l'IA pour séduire l'industrie

Les start-up n'ont pas manqué le rendez-vous du salon international des objets connectés (Sido) de Lyon pour présenter leur[…]

Longévité des batteries, Microsoft IA, laser ultra-puissant… les innovations qui (re)donnent le sourire

Longévité des batteries, Microsoft IA, laser ultra-puissant… les innovations qui (re)donnent le sourire

Microsoft IA, cybersécurité IBM, ralenti vidéo… les meilleures innovations de la semaine

Microsoft IA, cybersécurité IBM, ralenti vidéo… les meilleures innovations de la semaine

La première Ecole IA Microsoft de Lyon

La première Ecole IA Microsoft de Lyon

Plus d'articles