Nous suivre Industrie Techno

Le low cost en pole position

Jean-François Prevéraud

Sujets relatifs :

,
Le low cost en pole position

© D.R.

Signature, une écurie française, a créé une monoplace à coût réduit. Plutôt que de rogner sur les prestations, elle a affiné la conception pour offrir une voiture 25 % moins chère que la précédente génération.

La compétition automobile doit réduire son train de vie... sans pour autant rogner sur les performances de ses bolides. Le groupe Signature, fort de vingt ans d'expérience en course, a utilisé son savoir-faire d'exploitant pour répondre à un appel d'offres de l'Auto Sport Academy et de la Fédération française du sport automobile, qui souhaitaient voir développer une monoplace low cost. Antichambre de la F1 et de la F3, cette formule (la Formula Academy, dont la sai- son commence le 1er mai) doit permettre de résoudre une équation restée jusqu'à ce jour sans réponse : offrir pour un faible coût de revient et donc à un faible prix d'achat les performances des technologies de pointe (coque carbone, étude aérodynamique...), tout en respectant des normes de sécurité drastiques (homologation FIA).

Haute qualité de l'ingénierie et performances supérieures

« Nous avons puisé dans notre expérience de la compétition pour concevoir une voiture optimisée », explique Lionel Chevalier, le directeur technique de Signature. En remettant en cause certaines configurations jusque-là bien établies, en pratiquant une optimi-sation globale du véhicule et en affinant la conception de certaines pièces, l'ingénieriste réussit à proposer une monoplace 25 % moins chère (!) que des voitures similaires, tout en apportant des prestations bien supérieures. « Pour nous, low cost cela signifie avant tout très haute qualité de l'ingénierie », conclut Lionel Chevalier. La preuve en images.

TRIANGLES DE SUSPENSION25 % MOINS CHERS

Dans la plupart des chocs en course, les roues se détachent du châssis. Généralement, les triangles de suspension sont cassés ou déformés et doivent être changés. Sur des triangles métalliques classiques, les trois chapes à rotule représentent 25 % du prix de la pièce. Plutôt que de les intégrer au triangle, Signature les a couplés à la coque et au moyeu, ce qui réduit notablement les coûts d'exploitation, pour une efficacité et une sécurité identiques.

SUPPORT D'AILERONUN COÛT DE MAINTENANCE DIVISÉ PAR 10

Les petits mâts supportant l'aileron avant sous le nez de la voiture ne sont plus en matériaux composites. Adoptant la forme d'un N, ils sont découpés par jet d'eau dans de l'alliage léger. Moins chers à fabriquer, ils assurent, en outre, un meilleur rôle de fusible en cas de choc et préservent les ancrages dans le nez, une pièce coûteuse. Le prix de la casse est ainsi divisé par 10. Pour conserver les qualités aérodynamiques de la voiture, ils sont placés dans des tubes profilés en matériaux composites.

INSERTS DE RENFORTCINQ FOIS MOINS DE RÉFÉRENCES

Une monoplace compte une cinquantaine d'inserts de renfort. Ces éléments prennent en sandwich la coque pour la renforcer au niveau des fixations des différents modules. Plutôt que d'optimiser chacun des inserts, Signature a procédé à une optimisation globale, qui a débouché sur la création d'une dizaine de plaques standard. Avec, à la clé, un impact réel sur leur coût de revient, car les séries fabriquées sont plus importantes. Le nombre réduit de références facilite également la maintenance en course.

UNE COQUE EN CARBONEPRIX EN BAISSE DE 40 %

Signature a étroitement travaillé avec ATR Composites pour réaliser la coque en composites. Le bureau d'études a notamment pris en compte, dès la conception, les contraintes de fabrication pour réduire le coût des moules et le niveau de main-d'oeuvre. Les dispendieux soyages à la jonction de deux pièces ont disparu. Les rayons de courbure ont été agrandis pour faciliter le placement des plis. Et les couples de renforts sont stratifiés en place. Au final le prix de la coque a été réduit de 40 %, tout en respectant les critères drastiques d'homologation par la FIA.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0910

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2009 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies