Nous suivre Industrie Techno

Le livre électronique renaît de ses cendres

Industrie et  Technologies
Alors que le journal Les Echos propose une version électronique sur des tablettes numériques, le Français Bookeen s'apprête à lancer la troisième génération de son livre électronique CyBook.


Victime de l'implosion de la bulle Internet, le livre électronique, un concept de tablette censée remplacer le papier pour la lecture de journaux, magazines, livres et autres documents numériques, revient dans l'air du temps. Les Echos commence à proposer une version électronique du journal. Pour un abonnement annuel de 649 ou 769 euros, l'abonné reçoit Les Echos e-Reader, une tablette électronique sur laquelle il lit le quotidien téléchargé par Internet.



Les Echos e-Reader


Deux versions Les Echos e-Reader sont proposées : l'une légère (180 g) et compacte (18,8 x 11,8 cm) construite par le taïwanais PVI, l'autre plus lourde (389 g) mais aussi plus fonctionnelle fabriquée par le Néerlandais iRex Technology (start-up issue de Philips). Elles utilisent toutes les deux un écran en noir et blanc basé sur l'encre électronique de la société américaine E Ink. Cette technologie se distingue des écrans LCD par sa légèreté (l'affichage s'effectue sans rétroéclairage), sa sobriété (le courant sert uniquement à écrire et rafraîchir l'information) et son confort de lecture, identique à celui du papier en noir en blanc (lecture possible en plein soleil). La seconde version donne aussi accès aux dépêches de l'AFP et à une sélection de livres numériques. Les Echos propose également une tablette Les Echos STAReBook sans abonnement pour l'équivalent de 450 dollars HT.

Le Monde travaille sur un système similaire dans le cadre du projet Sylen (SYstème de LEcture Nomade) mené en partenariat avec Nemoptic, une société française développant une technologie propriétaire de papier électronique à base de cristaux liquides nématiques bistables. Le projet devrait aboutir à une offre d'ici à deux ans.



Le CyBook Gen3


De son coté, le Français Bookeen s'apprête à commercialiser le CyBook Gen3, la troisième génération du CyBook, le célèbre livre électronique imaginé par Jacques Attali et concrétisé par la société Cytale, mais qui a été un grand flop. Créée en 2003 sur les cendres de Cytale par deux ingénieurs ayant participé au projet, Bookeen poursuit avec patience le développement. La nouvelle version se distingue des précédentes par son écran de 6 pouces à base de papier électronique de la société E Ink. Par rapport à l'écran LCD utilisé auparavant, cette solution réduit le poids à 174 g et allonge l'autonomie de la batterie à 8 000 pages en lecture.

Sony et Panasonic proposent aux Etats-Unis et au Japon chacun un livre électronique avec un système propriétaire de vente de livres numériques en ligne. Le terminal de Sony s'appuie sur du papier électronique de E Ink, alors que celui de Panasonic fait appel à un écran LCD cholestérique, développé conjointement avec KonicaMinolta sur la base de la technologie de l'Américain Kent Displays.

Ridha Loukil


Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Cobot Airbus, nano transistor, edge computing… les innovations qui (re)donnent le sourire

Cobot Airbus, nano transistor, edge computing… les innovations qui (re)donnent le sourire

Difficile de trouver la motivation en ce début de semaine ? Voici une petite sélection d’innovations qui pourraient vous aider[…]

Comment Samsung repousse les limites de la miniaturisation des transistors

Comment Samsung repousse les limites de la miniaturisation des transistors

Les cartes open source séduisent l'industrie

Dossiers

Les cartes open source séduisent l'industrie

Vocabulaire professionnel

Avis d'expert

Vocabulaire professionnel

Plus d'articles