Nous suivre Industrie Techno

Le Lioad veut utiliser des vers marins pour reconstruire les os

Juliette Raynal

Sujets relatifs :

, ,
Le Lioad veut utiliser des vers marins pour reconstruire les os

© Lioad

[Laboratoires de recherche] 

Une équipe de chercheurs du laboratoire d’ingénierie ostéo-articulaire et dentaire (Lioad) de Nantes travaille à la mise au point d’une nouvelle molécule fabriquée à partir d’un petit ver marin, l’arénicole, pour régénérer les tissus osseux défectueux.

L’équipe de chercheurs s’est rapprochée de la start-up Hemarina basée à Morlaix dans le Finistère qui entend lancer un élevage d’arénicoles dans lesquels on retrouve une molécule qui présente plus de 90% de similarité génétique avec l’hémoglobine humaine et qui permet donc de transporter l’oxygène. « Pour se régénérer, tous les tissus du corps humain ont besoin de l'oxygène contenu dans l'hémoglobine et les globules rouges », explique Pierre Weiss, directeur du Lioad dans un article publié sur le site de l’université de Nantes. « L'objectif du projet est donc de pouvoir fabriquer une molécule innovante qui serait capable de transporter efficacement l'oxygène dans ces cellules ».

Dans le cadre du projet R&D MARbiotech, le Lioad va ainsi associer pendant les deux prochaines années cette molécule à ses propres matrices osseuses pour la tester, en évaluer la compatibilité et son efficacité. « L'objectif de cette phase est de voir comment les cellules vont se comporter. Vont-elles vivre ? Vont-elles mourir ? Vont-elles proliférer ? », précise Pierre Weiss. De ces expérimentations résultera une biomolécule marine qui pourrait être, à terme, capable de traiter certaines maladies osseuses et notamment l'ostéoradionécrose, une complication grave touchant la mâchoire et sur laquelle le Lioad travaille depuis plusieurs années.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Variants : la course technologique est lancée pour adapter les vaccins

Variants : la course technologique est lancée pour adapter les vaccins

Face à la progression des variants, plusieurs vaccins connaissent une baisse d'efficacité. C'est particulièrement le cas[…]

03/03/2021 | Traitements et vaccins
« La microfluidique doit sortir des laboratoires pour entrer en production », lance Nicolas Lafitte, responsable du projet européen HoliFAB.

« La microfluidique doit sortir des laboratoires pour entrer en production », lance Nicolas Lafitte, responsable du projet européen HoliFAB.

Surveillance des variants : Malgré les annonces, le séquençage français est toujours à la traîne

Surveillance des variants : Malgré les annonces, le séquençage français est toujours à la traîne

Derrière un plateau trompeur, le variant anglais croît et va bientôt faire exploser les hospitalisations, estime une étude de l'Inserm

Derrière un plateau trompeur, le variant anglais croît et va bientôt faire exploser les hospitalisations, estime une étude de l'Inserm

Plus d'articles