Nous suivre Industrie Techno

Le Leti vise l’ultra-basse consommation pour les transmissions radio

Industrie et Technologies
Diviser par dix la consommation électrique de dispositifs de transmission radio : c’est l’objectif du CEA Leti

Faire disparaître une partie du réseau électrique de la maison, alléger la connectique des voitures, appareiller des patients avec des capteurs à l’autonomie renforcée… ? La concrétisation de ces ambitions  repose notamment sur des transmissions radio à la consommation électrique divisée par cinq ou dix ; objectif que le Leti juge réaliste à la lumière de ses avancées en intégration de composants radiofréquences.

“Après les micro-interrupteurs et les capacités variables, que nous intégrons depuis deux ans, nous avons travaillé sur les fonctions de filtrage radiofréquences', précise Jean-René Lèquepeys, du Leti.

 L’idée consistait à utiliser des MEMS, en l’occurrence des microrésonateurs piézoélectriques. La difficulté résidait à la fois dans la fabrication des microrésonateurs et dans la maîtrise et la modélisation des phénomènes électriques, acoustiques et électromagnétiques mis en œuvre.

Le prototype, également enrichi de deux amplificateurs faible bruit, est tout simplement le premier amplificateur filtrant au monde réalisé en technologie Above IC.

Ce circuit, qui occupe une surface de 0,8 mm x 1 mm, a été présenté à ISSCC 2005 (San Francisco).

Les performances des filtres sont telles que STMicroelectronics, partenaire du projet, a décidé d’accélérer le programme et d’augmenter fortement les ressources du Leti mobilisées sur le sujet. Objectif : développer des fonctions de filtrage innovantes nécessaires à la téléphonie mobile de 3e génération (multi-bande, multi-standard).

Les mêmes ingrédients, micro-résonateurs et outils de conception innovants, pourraient donner naissance à des architectures RF inédites dont la consommation électrique serait appropriée aux applications de réseaux de capteurs autonomes en énergie : 10 nJ/bit, voire 5 nJ/bit, alors que les dispositifs actuels réclament dix fois plus !

L’équipe Leti a déjà élaboré une chaîne de simulation complète. Pour passer à la vitesse supérieure, un programme de recher-che mutualisé sur trois ans est en cours de montage ; il est ouvert aux industriels du semi-conducteur, systémiers et utilisateurs finaux.

Franck Barnu
(Source CEA Technologies)

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

Face à la pénurie de respirateurs artificiels qui guette les hôpitaux français, le Fonds de dotation de la[…]

25/03/2020 | SantéCovid-19
Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Plus d'articles