Nous suivre Industrie Techno

Le lecteur de bandes vise les PME

M. S.

RAPIDE ET COMPACT, le système de stockage sur bandes de Tandberg Data joue l'économie.

 

Capable de sauvegarder jusqu'à 200 Go de données à un taux de transfert de 24 Mo/s, le lecteur Tandberg 420LTO se caractérise aussi par son faible encombrement. Ce lecteur demi-hauteur de 5 pouces offre, par ailleurs, un coût par gigaoctet intéressant et une très faible consommation d'énergie.

 

Une évolution possible vers d'autres génrations

 

Conçu, développé et fabriqué par Tandberg Storage, une filiale de Tandberg Data, ce nouveau lecteur, dont la conformité a été étudiée par les membres du Consortium LTO, est compatible avec l'ensemble des lecteurs et des cartouches LTO-2 du marché. Il est compatible en lecture et en écriture avec les lecteurs LTO-1, ce qui permet aux utilisateurs d'évoluer vers les nouvelles générations de lecteurs, tout en assurant la pérennité de leurs investissements antérieurs.

« Depuis que la technologie LTO a été lancée sur le marché en septembre 2000, le nombre d'unités vendues est passé de 20 000, la première année, à plus de 300 000 en 2004, explique Fara Yale, vice-président recherche chez Gartner, cabinet d'analyse. De nombreux fabricants de lecteurs LTO ciblent dorénavant le segment des PME-PMI pour lesquelles les besoins en protection des données augmentent exponentiellement. »

C'est exactement ce que fait Tandberg avec cette machine, en jouant la carte d'un faible coût par gigaoctet, d'une taille compacte et d'une consommation électrique limitée.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0867

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2005 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

L’Ile-de-France annonce 2,5 millions d’euros pour soutenir des projets de technologies quantiques

L’Ile-de-France annonce 2,5 millions d’euros pour soutenir des projets de technologies quantiques

Puisque le plan quantique français traîne, la région Ile-de-France en profite pour accélérer dans le domaine. La[…]

Le multi-cloud européen Gaia-X présente sa première mouture

Le multi-cloud européen Gaia-X présente sa première mouture

Vers une plateforme de métrologie et d’essais dédiée à l’intelligence artificielle avec le LNE

Vers une plateforme de métrologie et d’essais dédiée à l’intelligence artificielle avec le LNE

Atos s’allie avec la start-up Pasqal pour développer un accélérateur quantique à 50 qubits d'ici deux ans

Atos s’allie avec la start-up Pasqal pour développer un accélérateur quantique à 50 qubits d'ici deux ans

Plus d'articles