Nous suivre Industrie Techno

Le lave-linge antibactérien

R.L.
SHARP LANCE QUATRE MACHINES qui complètent le lavage par un traitement anti-odeur.

Numéro cinq de l'électroménager au Japon, Sharp est décidé à bousculer le marché en jouant à fond la carte de l'innovation. Après les lave-linge et lave-vaisselle sans lessive, il y a un à deux ans, il introduit les premiers lave-linge anti-odeurs. Les quatre machines, qu'il vient de lancer sur le marché nippon, complètent le lavage par un traitement antibactérien qui prévient l'apparition de mauvaises odeurs.

Le principe consiste à déposer sur les fibres textiles une fine couche d'ions d'argent. Connues pour leurs propriétés antibactériennes, ces particules sont déjà largement utilisées comme agents actifs dans les déodorants, les désinfectants ou les systèmes de filtration d'eau potable. Appliquées sur le linge, elles évitent l'apparition d'odeurs même quand le vêtement est porté. Elles ont aussi la capacité d'inhiber l'électricité statique et d'empêcher la poussière et le pollen de se fixer sur le vêtement. Selon Sharp, cette protection dure jusqu'au lavage suivant.

Faible consommation de courant et d'eau

Ce traitement est mis en oeuvre grâce à un ioniseur d'argent intégré dans la machine. Il intervient en fin du cycle de rinçage. Tout le secret réside dans la maîtrise du procédé, car il faut déposer un revêtement suffisamment important d'ions d'argent pour assurer une protection efficace.

Ces quatre machines disposent d'une cuve verticale, un quasi standard en Asie. Elles offrent selon le modèle une capacité de lavage de 7 ou 8 kg. Deux d'entre elles sont aussi séchantes pour une capacité de 4,5 kg. Les deux autres machines offrent un fonctionnement entièrement automatique et disposent d'une possibilité de séchage rapide à air forcé pour les textiles synthétiques.

Selon Sharp, ces machines sont aussi « les lave-linge les plus efficaces du marché, en terme de consommation de courant, d'eau et de lessive, avec les coûts d'exploitation les plus bas ». La consommation d'eau atteint 77 litres et la consommation d'électricité 81 ou 89 Wh selon le modèle. Un lavage à pleine capacité reviendrait ainsi à l'équivalent de 25 centimes d'euro.

Sharp impute cet avantage à la conception particulière du tambour sans trous, optimisée pour rendre le lavage le plus efficace possible. Le constructeur prévoit pour la période de démarrage la production de 12 000 machines par mois.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0862

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2004 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

MATÉRIAU

MATÉRIAU

Une plate-forme de soutien technologique aux PMELa naissance de la plate-forme technologique PFTCI de créativité industrielle de Saint-Nazaire[…]

01/04/2009 | AlertesR & D
TÉLÉCOMS

TÉLÉCOMS

ÉLECTROMÉNAGER

ÉLECTROMÉNAGER

GOOGLE RELANCE LINUX DANS LE MOBILE

GOOGLE RELANCE LINUX DANS LE MOBILE

Plus d'articles