Nous suivre Industrie Techno

Le laser vert se plie aux contraintes des picoprojecteurs

Ridha Loukil

Sujets relatifs :

, ,
Le laser vert se plie aux contraintes des picoprojecteurs

Un laser pour les picoprojecteurs intégrés dans les appareils portables.

© DR

Corning introduit un laser vert plus puissant et plus efficace. Application visée : les picroprojecteurs.

A la conférence SID 2010, l’évènement phare de l’affichage électronique, qui se déroule à Seattle (Washington - USA), du 23 au 28 mai 2010, Corning démontre un laser vert, le G-2000, spécialement optimisé pour les applications de picoprojecteurs, comme ceux qu’on prévoit d’intégrer dans des téléphones mobiles, appareils photo numériques et autres terminaux portables. 

Par rapport à son prédécesseur, le G-1000, ce nouveau laser vert de synthèse est présenté comme 30 % plus lumineux, 60 % plus efficace et 20 % meilleur en bande passante.

Encore à l’état des balbutiements, le marché des picoprojecteurs réclame une luminosité supérieure à 10 lumens, une résolution WVGA et plus, et une autonomie d’au moins deux heures.

Avec le G-2000, Corning pense répondre à cette demande. Ce laser génère en effet une puissance optique de 80 mW, de quoi offrir jusqu'à vingt lumens en projection. Il se caractérise par un rendement de 8 %. Il peut supporter des vitesses de modulation de 150 MHz. Sa cohérence lumineuse se maintient dans une gamme de température 10 à 60 º C.

Le G-2000 est actuellement échantillonné pour les clients. La production de volume devrait débuter à la fin de 2010.

Ridha loukil

Pour en savoir plus : http://www.corning.com
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Portrait] Fabrice Semond, le chercheur qui façonne les surfaces de silicium atome par atome

[Portrait] Fabrice Semond, le chercheur qui façonne les surfaces de silicium atome par atome

Ce chercheur CNRS travaille depuis plus de vingt ans sur l’épitaxie par jets moléculaires de nitrure de gallium sur silicium.[…]

Des transistors en phosphore noir pour déguiser les puces électroniques face aux hackers

Fil d'Intelligence Technologique

Des transistors en phosphore noir pour déguiser les puces électroniques face aux hackers

« Nous souhaitons diviser par cinquante les coûts de la technologie RFID », avance Etienne Perret (Grenoble INP)

« Nous souhaitons diviser par cinquante les coûts de la technologie RFID », avance Etienne Perret (Grenoble INP)

Éco-conception : Comment le numérique peut-il devenir durable ?

Dossiers

Éco-conception : Comment le numérique peut-il devenir durable ?

Plus d'articles