Nous suivre Industrie Techno

Le laser à disque s’embarque sur un bras robotisé

Ludovic Fery

Sujets relatifs :

, ,
Le laser à disque s’embarque sur un bras robotisé

Le laser à disque est très utilisé pour le soudage de métaux dans l'automobile.

© DR

Un des produits phares du spécialiste de la machine-outil allemand Trumpf est le laser à disque. D’après son fabricant, plusieurs milliers de soudages sont réalisés chaque jour grâce à lui dans l’industrie. Un des secteurs de prédilection de la technique est l’automobile où, embarqué sur un bras robotisé, le laser à disque permet de souder portières, coffres, sièges et d’autres composants, dans un espace relativement restreint.

Regardez sur cette vidéo le laser à disque de Trumpf réaliser des soudures sur une portière de voiture. Le bras sur lequel est embarqué l’outil est un robot de la marque Kuka. Le laser délivre des puissances maximales de 16 kilowatts :


                      



Ce type de technologie est notamment utilisé par les constructeurs automobiles BMW et PSA.

Ludovic Fery

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Mobilité hydrogène : Zoom sur le partenariat entre Renault et PlugPower sur les utilitaires légers

Mobilité hydrogène : Zoom sur le partenariat entre Renault et PlugPower sur les utilitaires légers

Zoom sur le partenariat annoncé le 12 janvier entre Renault et l'américain PlugPower sur les véhicules utilitaires[…]

Véhicule autonome : Trois verrous à lever pour atteindre une véritable autonomie

Dossiers

Véhicule autonome : Trois verrous à lever pour atteindre une véritable autonomie

Véhicule autonome : des déploiements qui s'adaptent aux terrains

Dossiers

Véhicule autonome : des déploiements qui s'adaptent aux terrains

Véhicule autonome : « La barre a été mise trop haut, mais cela a réveillé tout l'écosystème », souligne Fawzi Nashashibi (Inria)

Dossiers

Véhicule autonome : « La barre a été mise trop haut, mais cela a réveillé tout l'écosystème », souligne Fawzi Nashashibi (Inria)

Plus d'articles