Nous suivre Industrie Techno

Le labo-sur-puce décèle la grippe aviaire

Michel Le Toullec

Sujets relatifs :

, ,
Le labo-sur-puce décèle la grippe aviaire

Pour faciliter sa manipulation, le labo-sur-puce est monté sur une carte en plastique de la taille d'une plaquette de laboratoire.

© D.R.

- STMicroelectronics a conçu, avec un partenaire de Singapour, une biopuce destinée à faciliter la détection du virus H5N1.

Premier fabricant européen de circuits intégrés, STMicroelectronics développe avec Veredus (Singapour) une solution pour le dépistage rapide des souches de la grippe aviaire. Conçu pour les professionnels de la santé, ce dispositif portable sera utilisable sur le terrain et fournira des résultats après un test d'environ une heure. Il s'agit d'un labo-sur-puce en silicium où sont effectuées plusieurs opérations biochimiques permettant de détecter la présence d'un gène caractéristique du virus H5N1. La première étape consiste à amplifier l'ADN extrait d'un échantillon animal ou humain par PCR (Polymerase chain reaction). L'analyse de cet ADN permet ensuite de détecter, par un procédé optique, la présence du gène caractéristique en question.

Réduire les délais d'analyse et les coûts

Ce labo-sur-puce est donc un dispositif "tout-en-un", dont l'un des atouts est de limiter les risques de contamination croisée possibles avec les méthodes d'analyse traditionnelles. Cette conception permet en outre de réduire les délais d'analyse mais aussi leur coût.

STMicroelectronics fournit le labo-sur-puce en silicium réalisé selon son concept "In-Check" ; la puce présente un réseau microfluidique conçu pour cette application. L'entreprise fournit également le matériel nécessaire à l'analyse (lecteur optique, station de contrôle thermique de la puce) ainsi que le logiciel spécifique de bio-informatique, qui peut être installé sur n'importe quel PC. De son côté, Veredus s'est chargé des données génétiques : ce laboratoire a en effet séquencé l'ADN du virus H5N1.

Pour faciliter sa manipulation, le labo-sur-puce est monté sur une carte en plastique de la taille d'une plaquette de laboratoire. Il s'agit d'un système à carte jetable : une puce est utilisée par test.

Ce nouveau format de détection du virus de la grippe aviaire devrait être commercialisé par Veredus d'ici à fin 2006. Entre temps, les deux partenaires travaillent sur ce même principe pour la détection rapide de la malaria, du virus West Nile, de l'encéphalite japonaise...

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0875

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2006 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un hydrogel synthétique qui réagit comme un muscle

Un hydrogel synthétique qui réagit comme un muscle

En voulant tester la résistance d’un hydrogel, des chercheurs du MIT ont découvert qu’il se renforçait comme un[…]

Energy Observer, IA médicale, réacteur Iter… les meilleures innovations de la semaine

Energy Observer, IA médicale, réacteur Iter… les meilleures innovations de la semaine

Le Conseil de l’innovation lance deux grands défis sur la cybersécurité et la bioproduction

Le Conseil de l’innovation lance deux grands défis sur la cybersécurité et la bioproduction

Toulouse White Biotechnology (TWB) étoffe ses technologies

Toulouse White Biotechnology (TWB) étoffe ses technologies

Plus d'articles