Nous suivre Industrie Techno

En image

Le labo qui malmène la pile à combustible

Pour s'imposer dans les véhicules, les piles à combustible, prometteuses pour la mobilité électrique, doivent faire la preuve qu'elles tiennent la route. Chaud et froid, vibrations, vieillissement : à l'UTBM Belfort, elles sont soumises à rude épreuve.

Toute une flotte de véhicules « zéro émission » est sortie des bâtiments du laboratoire pile à combustible de l'Université technologique de Belfort Montbéliard (UTBM). C'est là, en effet, qu'est conçu, réalisé, monté et testé le système à pile à combustible d'une flotte de dix quadricycles, les « MobyPost », destinés à deux centres de distribution de courrier de La Poste, situés non loin de ces locaux, à Audincourt et Perrigny. Ces véhicules sont le fruit d'un projet européen initié il y a quatre ans. Ils pourraient être commercialisés à plus grande échelle dès 2016.

Une station de recharge à hydrogène intégrée

Le laboratoire teste aussi des systèmes de piles à combustibles (pile, batterie, etc.) dédiés aux automobiles. Dans la pièce abritant les bancs d'essais pour ces systèmes, les machines occupent presque tout l'espace, à l'exception de quelques armoires où est rangé le matériel de test. De l'autre côté du bâtiment, quatre ou cinq quadricycles sont entreposés pour les tests finaux dans de grands hangars. L'un d'entre eux a été « déshabillé », son cache enlevé, pour tester les technologies embarquées. « Le problème des véhicules à hydrogène, c'est le manque d'infrastructures. Dans le projet, nous avons également développé la station qui permettra de remplir le véhicule avec de l'hydrogène », précise le référent véhicule, Abdesslem Djerdir, en désignant un système de recharge à hydrogène, au fond de la pièce. Les stations de recharges, installées sur les sites de La Poste, intègrent des panneaux photovoltaïques qui fournissent l'énergie nécessaire à la production d'hydrogène. Une approche holistique visant à garantir le succès de cette technologie promise à un bel avenir.

Le quadricycle électrique, MobyPost, a été conçu par les bureaux d’études du laboratoire de l’UTBM Belfort.

Cliquez sur l'image pour découvrir notre reportage >>

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0975

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2015 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Le département de l'Energie américain mise sur les supraconducteurs pour des éoliennes sans terres rares

Le département de l'Energie américain mise sur les supraconducteurs pour des éoliennes sans terres rares

Le département de l’énergie américain (DOE) va financer quatre projets de développements d'éoliennes de[…]

Hydrogène, hydrogel résistant, plastique conducteur… les innovations qui (re)donnent le sourire

Hydrogène, hydrogel résistant, plastique conducteur… les innovations qui (re)donnent le sourire

OneWeb, mobilité hydrogène, hydrogel renforcé… les meilleures innovations de la semaine

OneWeb, mobilité hydrogène, hydrogel renforcé… les meilleures innovations de la semaine

Iter, New Space, Intelligence artificielle... les meilleures innovations de la semaine

Iter, New Space, Intelligence artificielle... les meilleures innovations de la semaine

Plus d'articles