Nous suivre Industrie Techno

Le Kevlar renforce les gants de la sécurité civile allemande

Jean-François Preveraud

Sujets relatifs :

, ,
Le Kevlar renforce les gants de la sécurité civile allemande

Des gants de protection renforcée étudiés spécifiquement pour le THW

© DR

Suite à un cahier des charges rigoureux, le THW retient les gants de protection fabriqués par Friedrich Seiz, qui font largement appel au Kevlar, au Nomex et au Gore-Tex.

Les équipes de secours de la Technisches Hilfswerk (THW) – association de secours et sauvetage fédérale allemande - ont choisi, suite à un appel d’offres européen, les gants à protection renforcée de Friedrich Seiz GmbH. Fabriqués à partir de Kevlar et de Nomex de DuPont, et équipés d’une membrane Gore-Tex spéciale, ces gants de conception innovante offrent une protection polyvalente, tout en assurant un excellent niveau de dextérité et de confort.

Avant de lancer cet appel d’offre, le groupe d’experts en équipements de protection individuelle de la THW a établi une liste détaillée des performances requises pour ces gants. Que l’équipe de secours soit, par exemple, confrontée à des conditions météorologiques défavorables comme le froid ou la pluie, ou qu’elle doive manipuler ou évoluer sur des surfaces coupantes, rugueuses ou brûlantes, toutes les conditions d’intervention possibles ont été envisagées. L’analyse des risques a également tenu compte de la diversité des domaines d’action des secouristes de la THW, tels que la manipulation d’objets en pierre, en acier galvanisé ou rouillé, la réalisation de raccords à partir de câbles en acier ou de cordages en fibres naturelles ou synthétiques, ou encore la nécessité de déplacer des parties d’échafaudages. Enfin, le contact avec des carburants et des lubrifiants, des substances chimiques comme la soude caustique, l'acide chlorhydrique, l’acide sulfurique ou l’acide nitrique, ainsi qu’avec des solvants organiques a également été considéré.


                                       

                                       Ergonomie et protection en toutes circonstances


Ergonomiques, les gants sont conçus pour épouser la forme des mains. Extrêmement résistante, la paume en croûte de cuir est antidérapante et offre ainsi une bonne prise en main, même sur des surfaces lisses, ainsi qu’une résistance élevée à l’abrasion. La doublure en Kevlar garantit une protection maximale contre les coupures. Le dos des gants, constitué d’un tissu ininflammable en Nomex recouvrant un feutre en Kevlar, protège contre les brûlures par contact et offre une résistance supplémentaire à la coupure et aux perforations. Une membrane respirante en Gore-Tex rend les gants étanches à l’air et empêche l’humidité de pénétrer à l’intérieur, même lorsque les gants sont plongés dans l’eau pendant cinq minutes. De plus, elle agit comme une barrière contre le froid et prévient également la pénétration d’acides et de substances chimiques.

Des manchettes tricotées en fibres Kevlar Clean et renforcées de croûte de cuir au niveau des os du poignet et de l’artère radiale viennent parfaire les propriétés de protection de ces gants.

Trois produits en Kevlar dans le même gant

« Seul le recours à des matériaux à hautes performances, associés à une technique de production ultramoderne reposant sur une structure en sandwich, était envisageable pour répondre aux nombreuses exigences », explique Rainer Seiz. Concepteur en chef et propriétaire de la société Friedrich Seiz, il accumule de nombreuses années d’expérience en matière de solutions de protection des mains, et travaille notamment pour les pompiers, la police et une multitude de secteurs industriels.

Dans ce contexte, le recours à la fibre Kevlar de DuPont revêt une grande importance lorsqu’une protection contre les coupures et la perforation est requise. Ce matériau est extrêmement résistant à la déchirure et conserve ses propriétés exceptionnelles jusqu’à une température de 320°C. Les fils, tissus et non-tissés obtenus à partir du Kevlar sont teints dans la masse dans de nombreux coloris et disponibles dans différents poids et épaisseurs, de sorte qu’il existe un matériau adapté à chaque situation.

Pas moins de trois produits à base de Kevlar ont été utilisés pour la fabrication des gants destinés à la THW. Tout d’abord, la doublure constituée d'un tissu extrêmement fin à mailles serrées permet d’atteindre le degré de protection contre les coupures requis avec le moins de matériau possible. Ensuite, du feutre en Kevlar sur le dos du gant aide à empêcher les perforations et protège encore mieux de la chaleur. Enfin, les fibres Kevlar Clean des manchettes tricotées assurent une bonne protection contre les coupures et, compte tenu de leur faible capacité d’absorption de l’eau, contribuent à garder la zone du poignet aussi sèche que possible en cas de pluie.

Vers des applications grand public

Les gants Seiz destinés à la THW assurent une protection très complète des mains tout en restant légers (150 g) et garantissent une grande dextérité. Les équipes d’intervention peuvent ainsi saisir et utiliser en toute sécurité des outils et se servir d’équipements techniques, de connecteurs et de claviers sans contraintes excessives. Même en cas de températures négatives, les bonnes propriétés tactiles de ces gants sont parfaitement conservées grâce à leur structure et à la membrane Gore-Tex qui offrent une protection efficace contre les froids extrêmes. « Ces gants pourraient également séduire les skieurs », espère Rainer Seiz en souriant, conscient que ces gants polyvalents et performants ont établi une nouvelle référence en matière de gants de protection.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.seiz.de & http://www.dpp-europe.com
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Nous voulons créer en France un Tesla de la batterie sodium-ion », affirme Laurent Hubard, directeur de Tiamat Energy

« Nous voulons créer en France un Tesla de la batterie sodium-ion », affirme Laurent Hubard, directeur de Tiamat Energy

Tiamat Energy a annoncé le 21 novembre son intention de construire la première ligne de production de batteries sodium-ion au monde,[…]

Un béton fibré plus écologique pour renforcer les ouvrages

Fil d'Intelligence Technologique

Un béton fibré plus écologique pour renforcer les ouvrages

Pour bien commencer la semaine : HeXplora, l'open innovation selon Segula Technologies

Pour bien commencer la semaine : HeXplora, l'open innovation selon Segula Technologies

« Nous voulons favoriser l’appropriation de la fabrication additive par les industriels », affirme Guillaume de Crevoisier, directeur commercial mondial des solutions d'impression 3D chez Arkema

« Nous voulons favoriser l’appropriation de la fabrication additive par les industriels », affirme Guillaume de Crevoisier, directeur commercial mondial des solutions d'impression 3D chez Arkema

Plus d'articles