Nous suivre Industrie Techno

Le Japon choisit le test du CEA

Stéphanie Cohen

Pour son programme de détection de l'ESB, le gouvernement nippon a choisi exclusivement le test de détection mis au point par le CEA.

Suite à la découverte du premier cas de vache folle dans un élevage de Chiba, prés de Tokyo, le Japon a annoncé que le test ESB mis au point par le CEA et commercialisé par la société Bio-Rad Laboratories serait le seul utilisé dans le cadre du programme de dépistage mis en place dans l'archipel.

Ce programme, qui démarre aujourd'hui, concernera tous les bovins destinés à l'alimentation. 

Dès aujourd'hui, des experts scientifiques ont été envoyés au Japon pour aider à former le personnel des 117 laboratoires qui seront en charge de la détection de l'ESB. 

Le test de Bio-Rad fait partie des trois tests autorisés par l'Union européenne en 1999. Selon les experts européens, il serait le plus rapide (4 heures) et le plus sensible des tests ESB.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Dans l'agroalimentaire, l'inspection par rayons X gagne en polyvalence

Analyse

Dans l'agroalimentaire, l'inspection par rayons X gagne en polyvalence

Leur capacité à détecter une grande variété de matériaux fait des systèmes à rayons X un outil[…]

Sécuriser les procédés de production, le défi de la fabrication additive

Focus

Sécuriser les procédés de production, le défi de la fabrication additive

Pour bien commencer la semaine : Nawa Technologies met le cap sur l’industrialisation

Pour bien commencer la semaine : Nawa Technologies met le cap sur l’industrialisation

Comment se défendre contre Snake, le ransomware qui cible les processus industriels

Comment se défendre contre Snake, le ransomware qui cible les processus industriels

Plus d'articles