Nous suivre Industrie Techno

Le gros joint conjugue précision et montage facile

Ch. G.

Sujets relatifs :

, ,
PXL A DÉVELOPPÉ UN PROCÉDÉ de fabrication de joints en caoutchouc de grandes longueurs pour les gros équipements.

Certains gros équipements (turbines, groupes de propulsion de bateaux...) sont équipés de joints avec des longueurs qui atteignent plusieurs mètres, voire des dizaine de mètres.

Ces joints peuvent être obtenus par extrusion mais généralement ce procédé ne conduit pas à des cotes assez précises. Il faut alors rabouter les deux extrémités pour faire un anneau. La mise en place est facile lors du premier montage. Mais comment le changer ? Il n'existe que deux solutions : soit démonter l'équipement, soit disposer un joint en bande qu'il faut rabouter.

Dans le premier cas, le démontage de gros ensembles se compte en jours d'intervention. Dans le second cas, l'arrêt est réduit mais « le collage laisse une interface qui est un point fragile », explique Jacques de Tonnac, dirigeant de PXL.

La société PXL a développé un procédé qui résout le problème. Le joint sous forme d'une bande avec la section adéquate est vulcanisé en moule, ce qui assure la précision des cotes (0,1 mm). Toute l'astuce est dans le fait que la bande à vulcaniser avance pas à pas dans le moule ouvert à ses deux extrémités. Il faut s'assurer que toute la bande aura eu la même histoire thermique pour qu'elle soit bien homogène.

Du même coup le problème du raboutage est résolu. En laissant non vulcanisés les deux extrémités de la bande fabriquée en usine, on peut finaliser sur place la mise à la cote définitive réelle et le raboutage, réalisé sur place avec un outillage portable chauffé.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0864

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2005 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Mousses métalliques : l'acier pourrait remplacer l'aluminium

Mousses métalliques : l'acier pourrait remplacer l'aluminium

les chercheurs du CTIF et de l'École centrale de Lille ont mis au point des mousses métalliques à base d'acier moins chères et plus résistantes que[…]

01/04/2009 | MATÉRIAUXR & D
MATÉRIAU

Focus

MATÉRIAU

TÉLÉCOMS

Focus

TÉLÉCOMS

ÉLECTROMÉNAGER

Focus

ÉLECTROMÉNAGER

Plus d'articles