Nous suivre Industrie Techno

Le GPU le plus rapide du monde

Jean-François Preveraud
Le GPU le plus rapide du monde

Le Tesla K40 traite 1,43 Téraflops en double précision

© DR

NVidia améliore encore les performances et les capacités de son plus gros accélérateur GPU qui traite maintenant 4,29 téraflops en pointe en simple précision.

NVidia vient de présenter l’accélérateur GPU le plus rapide au monde. Il est destiné à l'industrie des supercalculateurs et de l'analyse Big Data. Le GPU Tesla K40 double la mémoire de son prédécesseur, l'accélérateur GPU Tesla K20X et offre jusqu'à 40 % d’augmentation de la performance, ainsi qu'une performance dix fois supérieure à celle du CPU le plus rapide du marché. Doté de la technologie NVidia GPU Boost, qui convertit la marge de puissance en un gain de performance contrôlé par l'utilisateur, l'accélérateur GPU Tesla K40 permet aux utilisateurs de bénéficier de la performance jusque-là inexploitée d'une large gamme d'applications qu’elles soient scientifiques, d'ingénierie, de calcul intensif (HPC) ou d’analyse de données d'entreprise. Aujourd'hui, plus de 240 applications logicielles tirent profit de l'accélération GPU.

« L'usage des accélérateurs GPU est devenu la norme dans les domaines des supercalculateurs et du calcul intensif HPC, facilitant le travail des ingénieurs et chercheurs », constate Sumit Gupta, directeur général de Tesla Accelerated Computing chez NVidia. « Grâce à la performance de pointe et la capacité mémoire plus élevée du GPU Tesla K40, les entreprises clientes peuvent rapidement traiter les énormes volumes de données générés par leurs applications d'analyse big data ».

Basé sur l'architecture de calcul NVidia Kepler, l'accélérateur GPU Tesla K40 surpasse tous les autres accélérateurs sur deux points, communément utilisés pour mesurer la capacité de calcul : le pic de performance à virgule flottante à 4,29 téraflops en simple précision et 1,43 téraflops en double précision.

L'accélérateur GPU Tesla K40 en quelques points :

  • 12 Go de mémoire GDDR5 ultra-rapide permettant aux utilisateurs de traiter des ensembles de données deux fois plus grands, pour analyser rapidement d'énormes volumes de données ;
  • 2 880 cœurs de traitement parallèles CUDA offrent une accélération des applications jusqu'à 10 fois plus rapide par rapport à l'utilisation du seul CPU ;
  • Le parallélisme dynamique permet aux fils GPU de générer dynamiquement de nouveaux fils, permettant aux utilisateurs de traiter rapidement et facilement des structures de données adaptatives et dynamiques ;
  • Le support d'interconnexion PCIe Gen-3 rend le mouvement de données deux fois plus rapide par rapport à la technologie PCIe Gen-2.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.nvidia.fr

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

L'open source séduit toujours plus les entreprises françaises et s'impose pour l'IA et la blockchain

L'open source séduit toujours plus les entreprises françaises et s'impose pour l'IA et la blockchain

Alors que vient de s'ouvrir l'Open Source Summit (OSS), qui se tient les 10 et 11 décembre aux Docks Pullman (Paris), Syntec[…]

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Avec le jumeau numérique de Cosmo Tech, Renault optimise sa production de moteurs

Avec le jumeau numérique de Cosmo Tech, Renault optimise sa production de moteurs

Intelligence artificielle : comment Facebook veut doter les robots d’un « sens commun »

Intelligence artificielle : comment Facebook veut doter les robots d’un « sens commun »

Plus d'articles