Nous suivre Industrie Techno

Le gouvernement prévoit 40 millions d'euros pour soutenir les Fab Labs

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Le gouvernement prévoit 40 millions d'euros pour soutenir les Fab Labs

© Roryrory - Flickr - C.C.

Les fab labs, concept développé au MIT dans les années 1990 et en pleine explosion en France ces dernières années, va recevoir un soutien du gouvernement au travers d'un plan mené par Fleur Pellerin.

Fleur Pellerin, ministre déléguée à l'Économie numérique, a été chargée par le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, de mettre en place d'ici à cet été un projet visant à aider au développement des Fab Labs (Fabrication Laboratories), laboratoires de fabrication collaboratifs et s'appuyant sur des outils numériques.

Cette annonce a eu lieu jeudi 27 février lors d'une rencontre de Jean-Marc Ayrault, de Fleur Pellerin et de Benoît Hamon, ministre délégué à l'Économie sociale, avec des entrepreneurs du secteur de l'économie collaborative. "L'Etat a décidé de soutenir assez fortement ces activités", a déclaré la ministre. "On voit bien aujourd'hui que l'innovation n'est pas seulement technologique, elle peut être dans les modes de production, dans les usages sociaux", a-t-elle ajouté, avant de poursuivre, "beaucoup des jeunes entrepreneurs (présents lors de la rencontre) avaient des croissances à 3 chiffres. Cela redonne du sens à l'économie en replaçant le citoyen au coeur des processus économiques".

Un fonds a été mis en place auprès de la Banque publique d'investissements pour financer cette initiative à hauteur de 40 millions d'euros.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Le multi-cloud européen Gaia-X présente sa première mouture

Le multi-cloud européen Gaia-X présente sa première mouture

Le Gaia-X Summit, organisé en ligne les 18 et 19 novembre, a été l’occasion de faire un point d’étape sur cet[…]

Vers une plateforme de métrologie et d’essais dédiée à l’intelligence artificielle avec le LNE

Vers une plateforme de métrologie et d’essais dédiée à l’intelligence artificielle avec le LNE

Atos s’allie avec la start-up Pasqal pour développer un accélérateur quantique à 50 qubits d'ici deux ans

Atos s’allie avec la start-up Pasqal pour développer un accélérateur quantique à 50 qubits d'ici deux ans

Le très attendu plan quantique français devrait être annoncé demain 4 novembre lors du Quantum Computing Business de Bpifrance

Le très attendu plan quantique français devrait être annoncé demain 4 novembre lors du Quantum Computing Business de Bpifrance

Plus d'articles