Nous suivre Industrie Techno

Le glas sonne pour l'ampoule électrique

R. L.

Sujets relatifs :

, ,
Le glas sonne pour l'ampoule électrique

La diode à laser bleu recouverte de cristaux nanométriques (cadmium et sélénium) émet une lumière blanche.

© D.R.

- La découverte d'un nanomatériau fluorescent qui transforme le laser bleu en lumière blanche, change la donne dans l'éclairage.

Prenez une diode à laser bleu. Recouvrez-la de cristaux nanométriques spéciaux, appelés points quantiques. Et vous obtiendrez ce qui pourrait supplanter la vénérable invention d'Edison, l'ampoule électrique.

Ce phénomène est découvert tout à fait par hasard par Michael Bowers, chercheur au département de chimie de l'université de Vanderbilt, à Nashville (Tennessee), aux États-Unis. Ce chimiste étudie les points quantiques, des cristaux de taille nanométriques qui ont la propriété d'émettre de la lumière lorsqu'ils sont excités par un laser. La découverte est réalisée pour des cristaux, formés par 33 ou 34 paires d'atomes de cadmium et sélénium. « Je m'attendais à obtenir une lumière bleue. À ma grande surprise, c'est une lumière blanche chaude, comme celle fournie par les lampes à incandescence, qui m'a ébloui », rapporte le chercheur.

Aujourd'hui, il n'existe pas de diode électroluminescente fournissant directement de la lumière blanche. Celle-ci est obtenue soit en combinant des diodes rouge, verte et bleue, soit en revêtant la diode bleue de phosphore, un luminophore qui transforme la lumière bleue en lumière blanche. On reproche cependant à ce procédé de fournir une lumière trop froide et irrégulière, un peu trop bleue au centre et jaune aux bords.

La découverte de Michael Bowers efface ces inconvénients. Elle pourrait accélérer l'essor de l'éclairage par diodes, cantonné jusqu'ici à des applications comme l'automobile, la signalisation, l'éclairage public ou la décoration.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0873

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2005 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Mousses métalliques : l'acier pourrait remplacer l'aluminium

Mousses métalliques : l'acier pourrait remplacer l'aluminium

les chercheurs du CTIF et de l'École centrale de Lille ont mis au point des mousses métalliques à base d'acier moins chères et plus résistantes que[…]

01/04/2009 | MATÉRIAUXR & D
MATÉRIAU

MATÉRIAU

TÉLÉCOMS

TÉLÉCOMS

INFORMATIQUE INDUSTRIELLE

INFORMATIQUE INDUSTRIELLE

Plus d'articles