Nous suivre Industrie Techno

L'innovation dans la peau

«Le génie génétique calme mes angoisses», l'innovation vue par Gabriel Artero

Thibaut De Jaegher
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

«Le génie génétique calme mes angoisses», l'innovation vue par Gabriel Artero

Chaque semaine, Industrie & Technologies prend les chemins de traverse et donne la parole à des personnalités qui ont l'innovation dans la peau. En 12 questions, ces personnes du monde de l'industrie tirent le portrait de cette discipline. Aujourd'hui, Gabriel Artero, président de la CFE-CGC Métallurgie, se prête au jeu.

Si l'on vous dit innovation, spontanément, vous répondez ?

«  On n’arrête pas le progrès ». Depuis que l’homme s’est redressé et que son cerveau s’est développé, il n’a cessé d’innover pour améliorer sa vie. Aujourd’hui, je n’en vois pas la limite.

Votre dernière rencontre avec l'innovation, c'était quand et où ?

Au  Conseil économique, social et environnemental (CESE), lors d’une récente audition du professeur Alain Bernard, professeur des universités à l’Ecole centrale de Nantes, nous exposant tout ce que la fabrication additive (ou l’impression 3D) comporte d’innovations et de fabuleuses perspectives.

Quelle innovation avez-vous dans la poche ?

Le smartphone.  C’est incroyable ce que nous pouvons réaliser avec, tant du point de vue technique que des contenus. Il ne quitte pas ma poche. Je crois bien que je suis « smartphone addict ».

Votre innovation préférée ?

Tout ce qui se fait en matière de génie génétique ou moléculaire. L’âge avançant, j’y suis de plus en plus sensible… histoire de calmer mes angoisses. 

Et celle que vous détestez ?

L’appli qui compte les calories en scannant les codes-barres. Comptable des plaisirs que l’on s’offre !

Si vous deviez remettre le Nobel de l'innovation, quelle personnalité récompenseriez-vous ?

Icare : il caractérise le désir de l'Homme d'aller toujours plus loin, toujours plus haut, au risque de devoir se retrouver face à sa propre condition et à ses propres limites.

Et s'il était attribué à une entreprise, laquelle choisiriez-vous ?

Tant d’entreprises le méritent. Je ne serais pas objectif en n’en citant qu’une seule !

La qualité qu'il faut cultiver pour innover ?

Audace et persévérance. Si vous y rajoutez un brin de folie, vous repoussez les limites.

Et le défaut qu'il faut corriger ?

Vouloir à tout prix rentabiliser. Il y a tant d’innovations qui n’ont pas trouvé leur marché mais qui ont tant fait progresser la science et la technologie !

Citez un livre qui vous a inspiré en matière d'innovation ?

Petite Poucette de Michel Serres pour le lumineux éclairage qu’il donne sur l’évolution de la connaissance et les innovations en matière de transmission du savoir.

En matière d'innovation, vous êtes plutôt... start-up ou grand groupe ?

Je ne veux pas choisir.

L’innovation par la start-up Techno First d’un sèche-cheveux silencieux, grâce à l’absence de prise d’air arrière et pour une puissance de chauffe identique est remarquable. Installée à Aubagne, ma ville de naissance. Fierté ! 

Concernant l’innovation dans les grands groupes, on s’émerveille de voir décoller un avion, un hélicoptère, une fusée. Les grands groupes sont de formidables creusets de l’innovation et de l’intelligence collective. De ce point de vue, Airbusgroup auquel j’appartiens est remarquable.

Technologie ou service ? Dans les années à venir, nous distinguerons de moins en moins la technologie des services. De plus en plus,  c’est un tout qui s’offrira à nous. Les business model évoluent à grande vitesse.

Continue ou disruptive ? En continue, l’innovation est peut-être moins spectaculaire mais plus efficace. Disruptive, elle est souvent plus impressionnante dans ce qu’elle fait franchir en limites et en comportements.

Enfin, de quelle innovation rêvez-vous (pas seulement la nuit) ?

Celle qui tous les matins me décoderait et m’expliquerait mes rêves de la nuit. Le jour où elle existera, cela risque d’être un peu « flippant ».

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Mini-moteurs ioniques, piles à hydrogène, Global Industrie… les meilleures innovations de la semaine

Mini-moteurs ioniques, piles à hydrogène, Global Industrie… les meilleures innovations de la semaine

Quelles sont les innovations qui vous ont le plus marqués au cours des sept derniers jours ? Cette semaine, vous avez apprécié[…]

L'âge d'or du Lidar

L'âge d'or du Lidar

Trophée du projet industriel : Vanessa picron, l’autonomie pied au plancher

Exclusif

Trophée du projet industriel : Vanessa picron, l’autonomie pied au plancher

Un béton capable de charger les véhicules électriques par induction

Fil d'Intelligence Technologique

Un béton capable de charger les véhicules électriques par induction

Plus d'articles