Nous suivre Industrie Techno

Le gang du ransomware Reveton démantelé

Le gang du ransomware Reveton démantelé

© dr

Une collaboration entre la cellule eCrimes de TrendMicro, un éditeur de logiciel de sécurité, et la police espagnole a permis l’arrestation du chef présumé du gang à l’origine du ransomware Reveton. On estime que la cyber-escroquerie a permis au gang de générer 1 million d’euros par an.

Le démantèlement du gang à l'origine du ransomware Reveton, fruit d'une collaboration entre la cellule eCrimes de TrendMicro, et la police espagnole, a commencé par l'arrestation du chef présumé, originaire de Russie. Cette arrestation a été suivie par celle d'autres membres de Reveton, un malware dont le but est d'extorquer de l'argent à l'aide de moyen de paiement PaySafeCard ou Ukash. Ce démantèlement du gang est, pour l’instant, partiel et toujours à l’œuvre. À noter que le ransomware Reveton reste actif et qu’il est utilisé par d’autres cyber délinquants. 

«Le ransomware Reveton a un aspect international. Il a touché plusieurs pays à travers un système automatisé qui apporte des messages de menace. Il paralyse la machine, prend le contrôle de la caméra et réclame le versement de fausses amendes pouvant aller jusqu’à 400 dollars. Il peut même aller jusqu’à chiffrer le système», explique Pierre Siaut, consultant en sécurité chez TrendMicro. Pour infiltrer les machines, les cybercriminels ont acheté des pages de pub sur des sites quelconques. Infectées, ces pubs hébergent une vulnérabilité du navigateur et il suffit de cliquer dessus pour être infecté.

En activité depuis 2010, l'activité de Reveton a généré 1 million de dollars par an. Pour se protéger au mieux contre ce genre de malwares, il faut équiper sa machine d'un système complémentaire de réputation. Ce système établit un niveau de confiance dans les sites grâce à la smart protection network, qui remonte en temps réel des informations sur des sites infectés.

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Big Data Paris : optimisation sous contrainte et machine learning, les clés de Fashion Data pour rendre la mode « éco-rentable »

Big Data Paris : optimisation sous contrainte et machine learning, les clés de Fashion Data pour rendre la mode « éco-rentable »

La jeune pousse Fashion Data, fondée en 2019, a remporté les Trophées de l’innovation dans la catégorie start-up,[…]

« L’automatisation et l'IoT au service de la production sont plus que jamais stratégiques », soutient Paola Jesson, co-fondatrice du SIDO

« L’automatisation et l'IoT au service de la production sont plus que jamais stratégiques », soutient Paola Jesson, co-fondatrice du SIDO

Neuralink : « Le travail accompli est remarquable mais il manque des détails techniques clés », juge Guillaume Charvet (Clinatec)

Neuralink : « Le travail accompli est remarquable mais il manque des détails techniques clés », juge Guillaume Charvet (Clinatec)

Pour bien commencer la semaine, le point sur l’immunité face au Covid-19

Pour bien commencer la semaine, le point sur l’immunité face au Covid-19

Plus d'articles