Nous suivre Industrie Techno

Le futur musée du Quai Branly manque d'air

Industrie et Technologies

Sujets relatifs :

,
Les insectes, leurs œufs et leurs larves seront chassées des œuvres du musée en ramenant progressivement leur taux d’oxygène à moins de 0,1%.

Conçu pour accueillir les collections du laboratoire d’ethnologie du musée de l’Homme et celles du Musée national des Arts d’Afrique et d’Océanie, le futur musée du Quai Branly – qui ouvrira ses portes en 2006 - a été voulu comme une institution culturelle et scientifique qui rassemblera 300 000 œuvres d’art premier dont 3500 pièces exposées au public.

Problème : environ 70% de la collection est constituée d’objets organiques (bois, cuir, plumes, fourrures et textiles) susceptibles d’abriter des insectes nuisibles – mites, vrillettes, dermestes – se nourrissant des matériaux constitutifs et, partant, de causer des dommages irréparables.

 Les responsables du projet ont donc décidé d’éradiquer la présence de ces hôtes indésirables en traitant l’ensemble des œuvres par anoxie. Cette méthode de désinfection, obtenue par balayage d’azote (gaz inerte ne présentant pas de danger chimique pour les objets), consiste à détruire les insectes – ainsi que leurs œufs et larves - en ramenant progressivement le taux d’oxygène à moins de 0,1%.

 L’utilisation de trois enceintes (de 25 à 35 m3) rigides en acier inoxydable  – capables d’accueillir jusqu’à 2500 pièces – et la mise au point d’un système permettant de générer une anoxie rapide ont permis de réduire considérablement la durée de traitement normale de 21 jours (7 jours pour les textiles et les plumes, 14 jours pour les autres matériaux).

 Dans la pratique les caissons sont alimentés par 4 réservoirs sécurisés de 3000 litres chacun, l’azote étant produit in situ, à partir de l’air ambiant, au moyen d’une technique de pointe consistant à le séparer de l’oxygène à l’aide de tamis moléculaires de charbons actifs.

Prochaine étape : mettre en place, au sein du musée, une unité de décontamination mixte – combinaison d’anoxie et de traitement thermique – limitant encore le temps de désinsectisation, afin de pouvoir traiter les pièces provenant d’autres musées et destinées aux expositions temporaires.

Philippe Donnaes

Pour en savoir plus
- www.quaibranly.fr


 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Dossiers

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Les composites ne cessent d'innover pour rester compétitifs face aux autres matériaux. L'innovation porte sur les matériaux eux-mêmes, mais aussi sur[…]

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Agenda

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

IT 911 mai 2009

IT 911 mai 2009

Plus d'articles