Nous suivre Industrie Techno

Le français Fabulous veut s'attaquer au BTP

Le français Fabulous veut s'attaquer au BTP

Maquette de présentation pour Suez Environnement.

© Fabulous

L'agence Fabulous revendique une vingtaine de clients œuvrant dans des domaines variés, allant du médical à la lunetterie en passant par le luxe. L'équipe planche actuellement sur le potentiel de l'impression 3D dans le secteur immobilier et souhaiterait trouver un partenaire pour s'attaquer à ce nouveau marché. 

Basé à Lyon, le bureau d'études Fabulous, spécialisé dans les techniques d’impression 3D, entend faire bénéficier ses entreprises clientes des avantages compétitifs de l’impression 3D industrielle. Fabulous propose une offre couvrant toute la chaîne de développement, de la conception jusqu’à la production. Pour cela, l'agence s’appuie sur un réseau de production d’impression 3D, constitué d’une cinquantaine de prestataires et réparti sur tout le territoire français. «Nous travaillons avec des maîtres d’œuvre dans l’impression 3D et notre objectif est d’étendre notre réseau en Europe et aux Etats-Unis », explique Arnault Coulet, cofondateur et directeur de l’agence.

Fondée en 2014, Fabulous revendique une vingtaine de clients œuvrant dans des domaines variés, allant du médical à la lunetterie en passant par le luxe et l’animation de fablabs éphémères au sein des entreprises. « Dans le médical, les applications sont nombreuses. Cela va de l’orthopédie à la chirurgie en passant par le milieu du médicament » détaille Arnault Coulet, sans toutefois révéler le nom de ses clients. « Nous essayons de les accompagner au-delà du prototypage. Dans la lunetterie, par exemple, on atteint des séries de 20 à 30 000 pièces. Même chose pour les implants chirurgicaux ».

Fabulous a notamment fait parler d’elle à travers son projet Sfero : un concept d'habitat imprimé en 3D à partir de matériaux indigènes pour Mars. Développé avec une équipe de scientifiques dans le cadre d’un concours organisé par la Nasa, le concept pourrait, en fait, être décliné pour des projets terriens. « Nous avons utilisé le concours de la Nasa comme prétexte pour développer ce nouveau concept » explique Arnault Coulet. D’après lui, le secteur du BTP constitue le nouveau terrain de jeu de l’impression 3D, en attestent les projets de construction menés en Chine ou aux Pays-Bas, par exemple. « Grâce à Sfero, nous avons poussé très loin l’idée que l’habitat devait s’adapter à son milieu, aux ressources immédiatement présentes, sans sacrifier la sécurité. C’est un concept qui doit nous inspirer à l’heure où l’impression 3D va révolutionner le marché immobilier », conclut le cofondateur de Fabulous qui aimerait trouver un partenaire pour s’attaquer à ce nouveau marché.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

C'est un nouveau scandale sanitaire. Après l'affaire des implants mammaires « PIP », une enquête du[…]

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

Plus d'articles