Nous suivre Industrie Techno

Le fluoperçage se robotise

Sujets relatifs :

, ,
Le fluoperçage se robotise

Cette unité automatisée de fluoperçage peut fonctionner sans surveillance.

© D.R.

Ce procédé de perçage par pression et rotation vient d'être automatisé par Flowdrill à l'aide d'un robot Motoman.

Déjà utilisé dans de nombreuses applications industrielles, le fluoperçage vient d'être automatisé par l'allemand Flowdrill, l'un des spécialistes de ce procédé, en partenariat avec le constructeur de robots Motoman.

Le fluoperçage met en oeuvre un outil spécifique qui réalise des trous grâce à un mouvement combiné de rotation et de pression. Cette extrusion propre et sans copeaux réalise en même temps un manchon avec le matériau enlevé. Le processus présente plusieurs avantages par rapport au perçage classique : des coûts de production moins importants, un manchon jusqu'à trois fois plus long que l'épaisseur du matériau usiné, un cycle court (2 à 6 secondes)... Des matériaux aussi différents que l'acier (Inox ou non), cuivre, aluminium, laiton, peuvent être percés de cette façon.

L'automatisation du procédé a été réalisée grâce à une unité de production dédiée, montée sur un robot Motoman ES165N. Baptisée MotoTool, cette unité délivre une pression d'usinage de 13 kN et est contrôlée par un servomoteur d'une puissance de 1,3 kW. La broche de rotation dispose d'une puissance de 3 kW et tourne à une vitesse comprise entre 250 et 2 500 tr/min.

L'unité assure également d'autres types d'usinage comme le soudage par friction ou le poinçonnage. Le système robotisé peut fonctionner sans surveillance et présente une meilleure précision d'usinage que le procédé manuel.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0872

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2005 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Au salon Euronaval, le programme « Smartship » met en avant ses premiers démonstrateurs de navires intelligents

Au salon Euronaval, le programme « Smartship » met en avant ses premiers démonstrateurs de navires intelligents

Au salon Eurovanal, qui se tient en ligne du 19 au 25 octobre, maritime rime avec numérique. A cette occasion le Pôle de[…]

« Les ondes térahertz mettent le contrôle non destructif en ligne à la portée des chaines de production », lance Clément Jany, CTO de TiHive

« Les ondes térahertz mettent le contrôle non destructif en ligne à la portée des chaines de production », lance Clément Jany, CTO de TiHive

Création de France Additive pour structurer la filière d'une impression 3D devenue véritable outil de production

Création de France Additive pour structurer la filière d'une impression 3D devenue véritable outil de production

[Terrain de Jeu] Des billes au bout des doigts

[Terrain de Jeu] Des billes au bout des doigts

Plus d'articles