Nous suivre Industrie Techno

Le Finlandais PEM Energy adopte le Telene pour son éolienne particulière

Industrie et  Technologies
Le constructeur avec l'aide d'un universitaire et de son mouliste choisit cette résine pour sa grande résistance, sa résilience et sa durabilité. De plus, son procédé de mise en Å“uvre émet peu de COV et présente un bon bilan énergétique.


La société finlandaise PEM-Energy Oy propose depuis1988 des solutions fondées sur les technologies vertes telles les éoliennes MyPower et des composants pour les secteurs domestique et industriel. « En utilisant le vent pour produire son énergie domestique, chacun peut contribuer individuellement à la lutte contre le changement climatique. Une éolienne permet de produire de l'énergie pour une maison ou une résidence secondaire, et même pour une entreprise en associant plusieurs turbines. Notre objectif est de rendre possible une production d'énergie autonome qui ne pèse pas sur l'environnement », explique Mikael Seppälä, le PDG de PEM-Energy Oy.



Ce type d'installation est assez vite amorti, en trois à sept ans selon les conditions de vent locales et le prix de l'électricité. L'éolienne MyPower possède une puissance nominale de 2 kW, son mât mesure 5 mètres de haut et sa turbine 4 mètres de diamètre. Elle produit environ 5 000 à 12 000 kWh d'énergie par an, voire jusqu'à 15 000 kWh par an dans les régions côtières très ventées.

Un matériau hautes performances

« Nous avons adopté le Telene pour les pièces principales de l'éolienne MyPower en raison de sa grande résistance, de sa résilience et de sa durabilité », constate Juhani Pylkkänen, professeur en technologie de production à l'université d'Oulu, qui a participé aux travaux de R&D de l'éolienne. Le Telene est une résine DCPD (dicyclopentadiène) bi-composant qui se met en Å“uvre par procédé RIM (Reaction Injection Moulding). Les propriétés de cette résine permettent de produire en petite ou moyenne série des pièces complexes de grandes dimensions capables de résister aux environnements hostiles.





« Le Telene présente une qualité de surface supérieure à celle des autres matériaux. Il ne se déforme pas, est bien adapté au moulage des pièces de structure intégrées et supporte mieux que les autres matériaux plastiques l'épreuve du temps et les conditions météorologiques difficiles. Les difficultés de fabrication et le coût de la fibre de carbone et autres matériaux de ce type restreignent leur utilisation. Quant à l'aluminium et aux structures en composites, ils ne possédaient pas le niveau de ténacité exigé par nos essais », résume Juhani Pylkkänen.





Il souligne également le niveau de service proposé par le fournisseur des pièces : « La société Junkkari Muovi Oy, qui assure le moulage des composants de l'éolienne en Telene, nous a proposé son aide pour les calculs de résistance et la conception des moules. Son soutien a aussi été essentiel pour le choix du matériau ».

Un matériaux plus respectueux de l'environnement

Outre les avantages spécifiques de son procédé de fabrication en moule fermé, qui permet de réduire les émissions des COV associées aux procédés classiques de moulage au contact ou par projection simultanée, l'ensemble de la gamme Telene présente un bilan énergétique, qui exprime l'énergie totale consommée pour produire un composant, bien plus favorable que de nombreux matériaux. « Ainsi, ce bilan est quatre fois plus bas que celui du polypropylène et dix fois inférieur à celui du polycarbonate », souligne Alexander Daemen, le président de Telene SAS.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.pem-energy.com & http://www.telene.com & http://www.junkkarimuovi.fi

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un catalyseur métallique pour transformer le Co2 en charbon

Un catalyseur métallique pour transformer le Co2 en charbon

Des chercheurs australiens ont développé un procédé permettant, grâce à un catalyseur à base de[…]

25/03/2019 |
Robots voituriers, éolienne télescopique, biorecyclage... les innovations qui (re)donnent le sourire

Robots voituriers, éolienne télescopique, biorecyclage... les innovations qui (re)donnent le sourire

La soie d'araignée pour des actionneurs de nouvelle génération

La soie d'araignée pour des actionneurs de nouvelle génération

Le biorecyclage enzymatique prend de la bouteille

Le biorecyclage enzymatique prend de la bouteille

Plus d'articles