Nous suivre Industrie Techno

Le film Aptiv augmente les caractéristiques des capteurs MétaPot de Metallux

Jean-François Preveraud
Le film Aptiv augmente les caractéristiques des capteurs MétaPot de Metallux

Un capteur qui se plie à toutes les applications.

© DR

Le fabricant de capteur sélection le film Aptiv en Victrex PEEK pour ses capteurs flexibles à membrane MétaPot utilisés dans toutes les applications de contrôle de mouvements.

La firme allemande Metallux AG, spécialiste des équipements électroniques utilisant les technologies films, vient de sélectionner le film Aptiv, fabriqué par Victrex Polymer Solutions, pour son produit phare, le capteur flexible à membrane nommé MétaPot. Ce film a été choisi par Metallux pour sa capacité à résister aux fortes contraintes auxquelles sont soumis leurs capteurs.

Fabriqué à partir du polymère Victrex PEEK, le film Aptiv offre une excellente résistance aux agents chimiques, aux radiations, ainsi qu’une haute tenue thermique. Il possède également une excellente résistance à l’usure. C’est en outre un produit d’une grande pureté qui assure aussi une excellente isolation électrique. Par ailleurs, de part sa faible absorption d’eau, le film est stable en milieu humide.

L’ensemble de ces caractéristiques en fait un produit idéal pour les capteurs flexibles MétaPot de Metallux (MMP). Utilisés dans toutes les applications de contrôle de mouvements, ces capteurs se doivent de satisfaire à de fortes contraintes ; ils doivent s’ajuster parfaitement à la vitesse ; être légers ; flexibles et de faible encombrement. Le capteur flexible fin MMP est particulièrement utilisé dans les applications de positionnement et de précision des niveaux. On le retrouve ainsi dans différents secteurs : automobile ; santé ; naval ; aéronautique… Il y est utilisé comme capteur linéaire et angulaire.

Conçu à partir de la technologie des potentiomètres MétaPot, le capteur MMP combine leurs nombreux avantages de base avec ceux d’un capteur sans contact et offre une très longue durée de vie avec plus de 100 millions de cycles d’opérations possibles. Cette nouvelle génération de capteurs existe dans des dimensions allant de 50 à 500 mm, avec un indice de protection IP65 et offre une infinité de possibilités, ainsi que de nouveaux champs d’applications.

La très haute résistance aux très fortes températures du film Aptiv permet au MMP de faire face avec succès à des écarts de température allant de -40°C à +125°C. Le faible coefficient de frottement, notamment contre la partie métallique du capteur, fait de ce film le matériau idéal pour cette application. De plus, le film Aptiv a moins tendance à générer de charges électrostatiques et offre une plus grande liberté de conception par rapport aux produits classiques utilisés dans les capteurs tel le film polyimide (Pl).

Le film Aptiv est en outre certifié en totale conformité avec les exigences de la FDA (Food & Drug Administration). Il est par ailleurs sans halogène, résistant au feu et recyclable. Enfin, il satisfait aux directives européennes type RoHS.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.victrex.com
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

Face à la pénurie de respirateurs artificiels qui guette les hôpitaux français, le Fonds de dotation de la[…]

25/03/2020 | SantéCovid-19
Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Plus d'articles