Nous suivre Industrie Techno

Le disque Blu-ray vise les 100 Go

R. L.

Le CEA-Leti planche sur la mise au point d'un disque susceptible de porter la capacité de stockage enregistrable à 100 Go.

Déjà cinq fois plus puissant que le DVD, le disque optique Blu-ray se prépare à tripler, voire quadrupler sa densité d'enregistrement. Les chercheurs du Leti, le laboratoire d'électronique du CEA à Grenoble (Isère), mettent au point une technologie dite de super-résolution susceptible de porter la capacité de stockage à 75 Go, voire 100 Go, pour un disque à simple couche, contre 25 Go aujourd'hui. Ce développement, mené en collaboration avec Sony, Ricoh et MPO, devrait aboutir à une commercialisation entre 2010 et 2012.

Les chercheurs français se sont fixé la double contrainte de ne modifier ni le format du disque (12 cm de diamètre), ni le mode de lecture actuel du Blu-ray (laser bleu à longueur d'onde de 405 nm).

Utilisation d'un matériau semi-conducteur

Pour accroître la densité, ils n'ont guère de choix : il faut réduire la taille des encoches, ces minuscules marques représentant les informations binaires 0 et 1. Elle doit descendre en dessous de 80 nm, contre 160 pour le Blu-ray actuel. Or, le laser bleu ne peut lire des marques de moins de 120 nm.

Pour s'affranchir de cette limite, le laboratoire du CEA dépose sur la surface du disque un matériau semi-conducteur, en l'occurrence de l'antimoniure d'indium, qui a le pouvoir, telle une loupe, de concentrer le faisceau laser. Ainsi, il devient possible de lire des marques aussi petites que 80 nm, sans déborder sur les marques avoisinantes. Les chercheurs ont adapté en conséquence les algorithmes de lecture utilisés pour la numérisation des signaux détectés.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0896

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2008 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Véhicule autonome : « La barre a été mise trop haut, mais cela a réveillé tout l'écosystème », souligne Fawzi Nashashibi (Inria)

Dossiers

Véhicule autonome : « La barre a été mise trop haut, mais cela a réveillé tout l'écosystème », souligne Fawzi Nashashibi (Inria)

Coordinateur du livre blanc de l’Inria sur les véhicules autonomes et connectés, Fawzi Nashashibi estime que l’heure est au[…]

Une LED à quantum dot bleue plus stable et lumineuse

Fil d'Intelligence Technologique

Une LED à quantum dot bleue plus stable et lumineuse

Total dévoile ses recherches dans l'utilisation du calcul quantique lors du Quantum Computing in Paris-Saclay

Total dévoile ses recherches dans l'utilisation du calcul quantique lors du Quantum Computing in Paris-Saclay

Calcul quantique : les technologies de qubits s'exposent au forum Teratec

Calcul quantique : les technologies de qubits s'exposent au forum Teratec

Plus d'articles