Nous suivre Industrie Techno

Le détecteur moins refroidi

R.L.

Sujets relatifs :

,

Des détecteurs infrarouges fonctionnant à - 126 °C, au lieu de - 200 °C aujourd'hui ont été mis au point. Cet exploit a été réussi par le spécialiste français du secteur, Sofradir, en coopération avec le CEA-Leti. Pas de révolution technologique. Le détecteur s'appuie toujours sur la filière tellure, mercure et cadmium développée, il y a 25 ans, par le CEA-Leti. Le résultat est obtenu en améliorant la couche de passivation des photodiodes, en optimisant la matrice de lecture et en modifiant certaines étapes de fabrication. Il réduit les besoins de refroidissement, se traduisant par un détecteur 50 % plus sobre et 30 à 40 % plus petit.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0933

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2011 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

RGPD : les technos pour respecter la réglementation

RGPD : les technos pour respecter la réglementation

C'est un tournant majeur pour bon nombre d'entreprises ayant des activités numériques. Plus aucune fuite de données[…]

CYBERSECURITE : LE SECTEUR ÉNERGÉTIQUE SOUS TENSION

CYBERSECURITE : LE SECTEUR ÉNERGÉTIQUE SOUS TENSION

Enedis se mobilise après le passage d'Irma

Enedis se mobilise après le passage d'Irma

Le quantique entre dans l'ère industrielle

Le quantique entre dans l'ère industrielle

Plus d'articles