Nous suivre Industrie Techno

Le design pour lutter contre les catastrophes naturelles

Jean-François Preveraud
Le design pour lutter contre les catastrophes naturelles

Un concours de design pour lutter contre les effets dévastateurs des catastrophes naturelles.

© DR

Un site de design finlandais en collaboration avec l’ONU lance un concours de design pour susciter des idées novatrices physiques ou organisationnelles pour limiter grâce au design, l’impact des catastrophes naturelles. Des phénomènes qui touchent quand même plus de 250 millions de personnes dans le monde chaque année.

L’Internet, formidable outil d’information peut aussi être un vecteur de mobilisation pour venir en aide aux sinistrés des catastrophes naturelles. Le récent Tsunami qui a frappé le japon en a été une fois encore l’illustration.

C’est en partant de cette constatation que le site Internet finlandais Global Design Village (GDV) qui veut devenir un véritable ‘‘think-tank’’ virtuel pour mettre en avant des idées et des innovations dans le but de réduire l’impact des catastrophes naturelles sur les populations sinistrées.

Pour cela, il lance un concours de design ayant pour thème : La prévention des catastrophes - sauver des vies grâce au design intégré au développement durable.

En incitant des personnes du monde entier à participer, notamment celles qui disposent d’une connaissance des catastrophes ou celles qui ont vécu ces phénomènes, la compétition amènera de nombreuses personnes compétentes à se pencher sur le problème.

Mobiliser le design via l’Internet

« Nous croyons fermement que grâce à l'utilisation de l'Internet, nous pouvons regrouper les idées venant de nombreuses personnes, partout dans le monde, ce qui ne serait pas possible autrement. Notre fervent espoir est qu’elles apporteront des idées originales pour limiter l’impact de ces phénomènes », explique Erik Brunskill, co-fondateur et directeur général de GDV.

« Nous pensons réellement que chacun d’entre nous peut avoir de bonnes idées. Si une seule de ces idées peut sauver une vie et contribue à réduire l’impact des catastrophes, alors notre projet aura abouti », renchérit Simon Doran, co-fondateur et Président de GDV.

Plus généralement les deux fondateurs entendent exploiter la puissance de l’Internet pour créer une communauté du 21e siècle où le design peut être utilisé au meilleur de son potentiel, au profit non seulement des entreprises, mais également de l'humanité et de la société dans son ensemble.

Un an pour concourir

Le concours sera officiellement lancé le 08 mai lors de la réunion de la Plate-forme mondiale des Nations Unies pour la réduction des risques de catastrophe naturelle, à Genève. Les inscription pourront se faire pendant plus d’un an jusqu’au 31 mai 2012.

Il est ouvert aux étudiants, aux professionnels et au grand public du monde entier. En se concentrant sur la diminution des conséquences des catastrophes, il vise les projets offrant des solutions à la fois physiques et organisationnelles qui contribueront à limiter l’impact de ces phénomènes, ainsi qu’à une meilleure connaissance des risques, dans le monde entier.

Le dépôt des projets, leur examen et leur évaluation seront gérés au travers du site http://www.globaldesignvillage.com, et le public sera encouragé à participer en évaluant les solutions présentées par les différents participants. Le jury inclura de jeunes designers prometteurs, des designers réputés de par le monde, des représentants des sponsors, des experts spécialisés dans la prévention des catastrophes, des personnalités de renom, ainsi que des victimes ayant réchappé à ces phénomènes naturels.

Pour la grande finale, les gagnants présenteront leurs travaux lors d'un événement à thème qui se tiendra dans un lieu prestigieux de la ville d’Helsinki, en corrélation avec la Journée internationale de la réduction des risques de catastrophe, organisée par l’ONU le 10 octobre 2012.

Engranger les expériences

Cette compétition aboutira aussi à la création d’une base de données regroupant divers documents destinés à la recherche, basés sur l’expérience des victimes de ces catastrophes, avec identification des problèmes et des propositions pour y remédier. Cela constituera une infrastructure pour de futurs développements permettant ainsi d’avancer les meilleurs idées et de les appliquer.

À long terme, dans sa Stratégie International de Prévention des Catastrophes (SIPC), l’Organisation des Nations Unies tient à explorer la possibilité pour GDV à organiser le concours de manière régulière. Sur la base de cette première expérience, le modèle pourrait être utilisé dans le but de mettre en place des solutions visant à réduire l’impact des catastrophes, profitant ainsi au monde entier.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.globaldesignvillage.com
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Le constructeur automobile Volkswagen et l'éditeur de logiciel de CAO Autodesk ont travaillé ensemble pour moderniser le design du[…]

Vers le prototypage fonctionnel

Vers le prototypage fonctionnel

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Cinq innovations de production développées à l'IRT Jules Verne

Cinq innovations de production développées à l'IRT Jules Verne

Plus d'articles