Nous suivre Industrie Techno

Avis d'expert

Le design émotionnel au service du Web

Jean-François Preveraud

Sujets relatifs :

, ,
Le design émotionnel au service du Web

Anabela Rial, Webmaster chez Jouve IT Solutions

© DR

Comment capter l’attention d’un internaute et le conserver sur son site le plus longtemps possible ? Grâce à une interface qui crée un ressenti et un lien avec celui-ci. C’est le rôle du Design émotionnel basé sur le nombre d’or que nous présente Anabela Rial, Webmaster chez Jouve IT Solutions.

L’évolution rapide des technologies de l’information et de la communication crée de nouvelles attentes chez les utilisateurs, tant en termes de design que d’ergonomie des sites Web. Sur un projet Web, le concept de ‘‘Design Emotionnel’’ est une tendance forte consistant à insuffler de l’émotion à travers une interface graphique dès sa conception. L’objectif principal est de retenir l’attention du visiteur en suscitant des émotions chez l’internaute et ainsi transformer sa visite en une expérience à part entière.

Pour répondre aux exigences des utilisateurs, une interface doit être fonctionnelle, optimisée et sécurisée. Mais la dimension technique du site ne fait pas tout. Afin de capter toute l’attention du futur visiteur sur le site, il est important d’anticiper cette expérience.

Si l’interface Web doit correspondre à l’image de l’entreprise, elle doit aussi transmettre un ressenti en créant ainsi un lien propre, le design émotionnel renvoie donc à des sentiments humains. Les objets que nous utilisons génèrent ou non des émotions en fonction de la personnalité de chacun. Nous les choisissons, les apprécions, non seulement pour le rôle qu’ils jouent, mais aussi pour les sensations qu’ils nous procurent.

Les bases du design émotionnel

Le plus souvent, l’émotion passe au travers de petits détails visuels ou de fonctions simples qui font appel aux réflexes primaires du cerveau. Que ce soit au travers d’un ton particulier dans les textes, « je » par exemple, ou d’une illustration ou encore de fonctionnalités interactives et amusantes, il faut faire appel à la sensibilité des internautes en mobilisant les réflexes innés plutôt qu’acquis, et ainsi susciter une réponse rapide, communément partagée et positive.

Le design émotionnel n’est pas évident à mettre en œuvre, une connaissance graphique du domaine de la publicité est nécessaire. La mise en place du design émotionnel peut se faire graduellement, en modifiant certains éléments qui feront sens ou en passant par une refonte totale permettant ainsi de créer une vraie dynamique efficace.

En cas de création ou de refonte globale d’un site internet, il devient nécessaire de penser celui-ci en y intégrant un travail de Design Emotionnel bien en amont, afin de conférer au site davantage d’impact dès sa conception. Le design émotionnel change avec le temps, il s’affine et évolue à mesure que les techniques et les habitudes évoluent.

Pour exemple l’utilisation des grids (structures basées sur des proportions optimales) dans le design de sites Web, illustre bien l’évolution des techniques de création face aux nouveaux usages (responsive design).

En responsive design, les designers utilisent des grids pour déterminer la taille et la distance des éléments entre eux et les différentes proportions dans le design des pages. Ces règles s’appliquent de la même manière à la mise en page dans l’imprimerie, la photographie ou encore le design.




                  Une grid utilisée pour réaliser le site Dalloz


L’une des contraintes fortes qui limite les grids sur le Web est justement l’absence de limites bien définies sur ces deux dimensions. Sur un site internet, chaque page peut avoir une hauteur ou une largeur différente, voire même aucune limite du tout. Il convient donc de veiller à ce que la grille de mise en page s’exprime en ‘‘écrans’’ pour rester cohérent sur l’ensemble du site et non dans une seule partie de celui-ci.

La divine proportion

Le design n’est pas subjectif, il existe des règles qui régissent l’harmonie des objets, des interfaces, etc. La conception des interfaces d’Apple ou de Twitter se basent, par exemple, sur des figures mathématiques dont les proportions sont générées à partir du nombre d’or et qui participent à ce sentiment d’harmonie.



                         Utilisation du nombre d'or
                 pour mettre en page le site IF Verso


Des calculs savants permettent d’en tirer un rectangle d’or, ou une spirale d’or, comme dans l’image ci-contre. ‘‘Ce nombre d’or’’, aujourd’hui appelé Phi (φ = (1 + √5)/2 = 1,61803398875...), fascine depuis plus de deux mille ans. Il suffit de taper ‘‘golden mea’’ sur Google pour être frappé par la diversité des sites qui se l'approprient. Il est prouvé que le cerveau humain reconnaît inconsciemment ce ratio que l’on retrouve partout, dans la nature mais aussi dans beaucoup d’œuvres d’art, en architecture, dans la philosophie, la spiritualité, l'économie, les mathématiques et… le design.

Ainsi, nos métiers du design doivent s’adresser directement aux utilisateurs pour susciter de l'émotion. En flattant les sens, il est donc possible d’accroître l'efficacité d'un site, d'augmenter les retours positifs et ainsi de maximiser sa visibilité sur la toile.

Anabela Rial,
Webmaster chez Jouve IT Solutions.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

C'est un nouveau scandale sanitaire. Après l'affaire des implants mammaires « PIP », une enquête du[…]

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

Plus d'articles