Nous suivre Industrie Techno

abonné

Le deep learning pour mieux détecter les défauts industriels

Juliette Raynal

La start-up Scortex, finaliste des Grands prix de l’innovation de la ville de Paris, a couplé les technologies de vision par ordinateur et de deep learning pour améliorer le contrôle qualité en milieu industriel.

Fondée officiellement en mai 2016, après une année de R&D, la start-up parisienne Scortex a développé une solution de smart machine vision. Concrètement, il s’agit d’une solution logicielle et matérielle qui combine deux technologies : la vision par ordinateur et l’apprentissage profond (deep learning). La partie logicielle permet à une machine d’apprendre à reconnaître des pièces de bonne qualité et des pièces présentant des défauts en étant « nourrie » de différents exemples. Cette première phase d’apprentissage n’excède pas une journée et peut s’effectuer à partir de quelques centaines d’images seulement, assure la start-up. Ensuite, des composants programmables achetés dans le commerce, mais optimisés pour faire des calculs[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Nvidia ouvre un laboratoire de recherche en robotique

Lu sur le web

Nvidia ouvre un laboratoire de recherche en robotique

Nvidia vient d'ouvrir un laboratoire de robotique en Californie pour développer les capacités cognitives des robots collaboratifs.[…]

Des chercheurs américains font avancer les procédés d’impression par photopolymérisation

Des chercheurs américains font avancer les procédés d’impression par photopolymérisation

Avion supersonique, apnée du sommeil, CES 2019… les innovations qui (re)donnent le sourire

Avion supersonique, apnée du sommeil, CES 2019… les innovations qui (re)donnent le sourire

Le Naviator, un drone mi-oiseau mi-poisson

Le Naviator, un drone mi-oiseau mi-poisson

Plus d'articles