Nous suivre Industrie Techno

abonné

Le deep learning pour mieux détecter les défauts industriels

Juliette Raynal

La start-up Scortex, finaliste des Grands prix de l’innovation de la ville de Paris, a couplé les technologies de vision par ordinateur et de deep learning pour améliorer le contrôle qualité en milieu industriel.

Fondée officiellement en mai 2016, après une année de R&D, la start-up parisienne Scortex a développé une solution de smart machine vision. Concrètement, il s’agit d’une solution logicielle et matérielle qui combine deux technologies : la vision par ordinateur et l’apprentissage profond (deep learning). La partie logicielle permet à une machine d’apprendre à reconnaître des pièces de bonne qualité et des pièces présentant des défauts en étant « nourrie » de différents exemples. Cette première phase d’apprentissage n’excède pas une journée et peut s’effectuer à partir de quelques centaines d’images seulement, assure la start-up. Ensuite, des composants programmables achetés dans le commerce, mais optimisés pour faire des calculs[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Charge des batteries li-ion, seconde dose et méthanation par induction… le best-of techno de la semaine

Charge des batteries li-ion, seconde dose et méthanation par induction… le best-of techno de la semaine

Quelles sont les innovations qui vous ont le plus marqués au cours des sept derniers jours ? Cette semaine, vous avez apprécié[…]

Une tête d’impression 3D polymorphe pour piloter l'alignement des fibres dans les composites

Une tête d’impression 3D polymorphe pour piloter l'alignement des fibres dans les composites

« L’impression 3D a un rôle majeur à jouer pour lutter contre l’obsolescence des équipements industriels », lance Nicolas Gay, co-fondateur de 4D Pioneers

« L’impression 3D a un rôle majeur à jouer pour lutter contre l’obsolescence des équipements industriels », lance Nicolas Gay, co-fondateur de 4D Pioneers

Impression 3D : « La stéréolithographie a toute sa place en production », prône Andreas Langfeld, Président EMEA de Stratasys

Impression 3D : « La stéréolithographie a toute sa place en production », prône Andreas Langfeld, Président EMEA de Stratasys

Plus d'articles