Nous suivre Industrie Techno

« Le décisionnel complémentaire au PGI. »

Propos recueillis par Mirel Scherer

Industrie et Technologies : Quelles sont les activités de votre société ?

Eric Bonnevay : Notre groupe assure la conception et la fabrication de distributeurs de carburant et d'équipements de stations-service pour l'Europe, l'Afrique et le Moyen-Orient. Nous réalisons un chiffre d'affaires mondial de 350 millions d'euros, dont 200 millions d'euros en France où nous avons une très forte part de marché. Le groupe emploie 2 100 personnes en Europe, dont plus de la moitié en France. 55 % du chiffre d'affaires correspond aux activités de services, tandis que 35% proviennent de ventes de distributeurs de carburant, le reste étant assuré par l'équipement de stations. Nous possédons trois bureaux d'études (Écosse, Pays-Bas et Normandie) qui conçoivent des systèmes complexes qui allient électronique, hydraulique, mécanique et tôlerie, et deux usines (à Dundee en Écosse et à Caen en Normandie) qui les fabriquent.

I. T. : Vous avez choisi en 1999 le progiciel BPCS et IBS pour assurer l'intégration de cet outil de gestion intégré. Quels étaient vos besoins ?

E. B. : Il nous fallait un système intégré capable de gérer des nomenclatures, de fiabiliser les stocks, les approvisionnements et les délais. La méthodologie d'IBS, éprouvée dans des cas similaires, et le logiciel de SSA correspondaient à ces besoins. Il a cependant fallu assurer un travail d'adaptation du PGI, car l'outil idéal sans aucun développement spécifique n'existe pas. Ce qui explique un dépassement de délai de trois mois sur quinze mois. IBS dispose d'un ensemble de règles et méthodes qui facilitent l'intégration de développements spécifiques pérennes par rapport aux versions. De plus, IBS nous a aidés à mettre en place l'outil décisionnel de Cognos pour améliorer la restitution d'informations aux utilisateurs du système, ce qui était l'un des points faibles du PGI.

I. T. : Quels sont vos prochains projets ?

E. B. : Grâce à ces outils, à l'extension de systèmes type codes-barres, aux possibilités liées à l'intranet, nous allons pouvoir évoluer vers le pilotage des stocks en temps réel avec un meilleur calcul des prévisions. Ce qui améliorera sensiblement la réactivité des processus logistiques et réduira les coûts.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0853

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2003 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

ÉNERGIE

Focus

ÉNERGIE

Optimiser la consommation de son usineJohnson Controls a conçu le logiciel Isac pour le suivi énergétique des installations de réfrigération[…]

01/04/2009 | AlertesInnovations
Des puces 200 fois plus rapides

Des puces 200 fois plus rapides

COMMUNICATION

Focus

COMMUNICATION

RECYCLAGE

Focus

RECYCLAGE

Plus d'articles