Nous suivre Industrie Techno

Le connecteur passe à l'optique

Conçu par Intel, Light Peak est un connecteur optique dont le but est de remplacer par la fibre optique les câbles électriques, utilisés aujourd'hui pour relier nos appareils électroniques. Sa vitesse de transmission explose. Il affiche un débit de 10 Gbit/s susceptible, selon Intel, de monter à 100 Gbit/s. Par comparaison, la version la plus rapide de l'USB filaire se limite à 4,8 Gbit/s. L'autre avantage réside dans la simplification de la connectique. Light Peak supporte différents protocoles de transmission (USB 3.0, DiplayPort, HDMI...). De quoi réduire le nombre de ports de connexion et de câbles sur nos appareils électroniques. Le connecteur a déjà trouvé deux clients : Avago Technologies et SAE Magnetics. Les premiers produits à en bénéficier seront des PC portables attendus en 2011.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0926

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2010 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un échangeur de chaleur ultra compact et efficace grâce à l'impression 3D et au design génératif

Fil d'Intelligence Technologique

Un échangeur de chaleur ultra compact et efficace grâce à l'impression 3D et au design génératif

Une équipe de recherche de l'Université de l'Illinois à Urbana-Champaign a présenté dans un article de la[…]

Le projet de recherche AIRchitecture sur les avions légers électriques tire un premier bilan et se prolonge

Le projet de recherche AIRchitecture sur les avions légers électriques tire un premier bilan et se prolonge

Le casque de réalité mixte XR-3 de Varjo fait dans le détail : la preuve par l'essai

Le casque de réalité mixte XR-3 de Varjo fait dans le détail : la preuve par l'essai

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

Plus d'articles