Nous suivre Industrie Techno

Le comptage de particules moins cher

N. A.
Le comptage de particules moins cher

Les membranes sont examinées afin de compter et mesurer les particules présentes dans les fluides ou les solvants.

© D.R.

Microvision a développé un logiciel de comptage de particules s'interfaçant aussi bien à un microscope qu'à un scanner bureautique.

Filtrex, le dernier-né de l'éditeur de logiciels d'analyse d'images Microvision, sera récompensé d'un Lyon d'Or lors du salon Industrie 2007, qui se déroulera du 6 au 8 mars, à Lyon (Rhône).

Disponible depuis quelques mois, ce logiciel dédié au comptage des particules a été développé pour répondre à la nouvelle norme ISO 16 232, récemment mise en place dans le secteur de l'automobile pour la qualité du nettoyage des pièces mécaniques. Relevant le niveau de propreté, cette norme exige désormais un comptage exhaustif de toute la surface de la membrane ayant servi à filtrer les effluents du procédé de nettoyage.

Ce logiciel d'analyse d'images s'interface à la plupart des microscopes ou loupes bien sûr, mais également aux simples scanners de bureau ! L'idée première de l'entreprise était d'abaisser les coûts car un microscope coûte cher. Et toutes les applications ne justifient pas un tel achat.

Remplaçant dans un premier temps la partie oculaire par une caméra et un écran, Microvision a poussé la démarche jusqu'à exploiter l'image d'un simple scanner, « moyen ou haut de gamme tout de même », précise Olivier Huin, PDG de Microvision. Il est en effet primordial que l'image acquise au départ possède une définition relativement correcte.

Le choix du système d'acquisition d'images dépend de la taille des particules que l'industriel souhaite comptabiliser et donc du degré de propreté exigé. Si la solution via un scanner est bien moins onéreuse - de l'ordre de 9 000 euros, contre 30 000 euros pour un système avec microscope -, elle ne fonctionne que pour des particules de taille supérieure ou égale à 100 microns (25 microns avec un scanner professionnel à mise au point réglable).

Le secteur de la pharmacie s'est également montré intéressé par un tel outil.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0886

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2007 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Dassault Systèmes rapproche l'ingénierie et la production

Dassault Systèmes rapproche l'ingénierie et la production

Le spécialiste du PLM pourra, en entrant dans le capital d'Intercim, gérer en temps réel les échanges entre les deux communautés.Dassault Systèmes,[…]

L'informatique "verte" à l'heure des économies

L'informatique "verte" à l'heure des économies

Le papier électronique prend des couleurs

Le papier électronique prend des couleurs

Quand l'environnement stimule l'innovation

Quand l'environnement stimule l'innovation

Plus d'articles