Nous suivre Industrie Techno

Le coeur artificiel de Carmat implanté au Kazakhstan

Le coeur artificiel de Carmat implanté au Kazakhstan

La première transplantation d'un coeur Carmat à l'étranger a été réalisée par l’équipe du Dr. Yuriy Pya, chirurgien cardiaque et directeur général du National Research Center for Cardiac Surgery.

© ???? // CC

L'entreprise française Carmat annonce que son coeur artificiel a été implanté pour la première fois à l'étranger, au Kazakhstan. Son étude, qui devrait compter à terme une vingtaine de patients, se pousuit donc en s'ouvrant à l'international.

Dans un communiqué, l’entreprise française Carmat a annoncé, lundi 23 octobre, que son cœur artificiel a été implanté sur un patient à l’étranger. Contrairement aux essais précédents qui s’étaient cantonnés à la France, l’opération s’est déroulée « de manière satisfaisante » au National Research Center for Cardiac Surgery, à Astana, au Kazakhstan.

La société poursuit son étude en l’ouvrant à l’international. L’objectif est de l’étendre à une vingtaine de patients pour « évaluer la sécurité et les performances du système ». Toujours dans le communiqué, le directeur général de Carmat, Stéphane Piat, affirme vouloir multiplier les implantations dans différents centres « afin d’accroître la courbe d’expérience des équipes médicales, de minimiser les risques et de respecter la feuille de route ambitieuse vers le marquage CE. »

En 2013, l’entreprise implantait son premier cœur artificiel de manière définitive. C'est à dire à un patient qui n'était pas dans l’attente d’une greffe. Mais le patient décède 75 jours plus tard à cause d’une mauvaise manipulation des batteries. Suivent quatre autres décès suite à l'implantation d’un cœur Carmat. Des échecs qui avaient amené l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) à exiger de nouvelles garanties. Après six mois de suspension, les essais ont repris en mai dernier.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Biotechnologies : le LISBP inaugure ses nouvelles installations à Toulouse

Biotechnologies : le LISBP inaugure ses nouvelles installations à Toulouse

Rebaptisé TBI, pour Toulouse Biotechnology Institut, le laboratoire d'ingénierie des systèmes biologiques et des[…]

08/07/2019 | Innovation
Un hydrogel synthétique qui réagit comme un muscle

Un hydrogel synthétique qui réagit comme un muscle

Energy Observer, IA médicale, réacteur Iter… les meilleures innovations de la semaine

Energy Observer, IA médicale, réacteur Iter… les meilleures innovations de la semaine

Le Conseil de l’innovation lance deux grands défis sur la cybersécurité et la bioproduction

Le Conseil de l’innovation lance deux grands défis sur la cybersécurité et la bioproduction

Plus d'articles