Nous suivre Industrie Techno

Le CO2, un gaz sachant sécher

Sujets relatifs :

, ,

Bio3D valorise le dioxyde de carbone. Il développe des procédés exploitant ses propriétés déshydratantes. Première application, le bois d'oeuvre. L'injection de CO2 dans un four à 110 °C assèche le bois vert en un à trois jours. En comparaison aux procédés traditionnels, Bio3D divise par dix le bilan carbone de l'opération. Deuxième usage, le bois énergie. Le CO2 enlève toute humidité du rémanent forestier sans dégrader la matière jusqu'à multiplier le pouvoir calorifique des plaquettes de bois par 2,5. Bio3D envisage désormais d'étendre son savoir-faire à la production de méthane ou d'hydrogène à partir de matière organique. Pour y parvenir, il se donne trois ans.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0930

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2011 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Le machine learning est bien moins performant en cybersécurité qu’en traitement d’images », regrette Ludovic Mé, de l’Inria

Dossiers

« Le machine learning est bien moins performant en cybersécurité qu’en traitement d’images », regrette Ludovic Mé, de l’Inria

Concentrée sur la détection d’intrusions par les sondes réseau et le traitement des alertes, la recherche en[…]

19/10/2021 | LogicielsINRIA
[Dossier cybersécurité] La simulation à l’assaut des systèmes industriels

[Dossier cybersécurité] La simulation à l’assaut des systèmes industriels

Cybersécurité industrielle : 6 mois pour sécuriser une usine

Dossiers

Cybersécurité industrielle : 6 mois pour sécuriser une usine

Efficacité énergétique : trois innovations de procédés industriels présentés lors du congrès d'Allice

Efficacité énergétique : trois innovations de procédés industriels présentés lors du congrès d'Allice

Plus d'articles