Nous suivre Industrie Techno

Le CINES archive 20 To de données scientifiques sur une plate-forme Sun

Industrie et  Technologies
Le centre met en place une plate-forme pour archiver et préserver à long terme sous forme électronique, l'ensemble des thèses réalisées dans l'enseignement supérieur. La capacité d'écoute et à déployer rapidement du fournisseur ont été décisifs.


Le Centre Informatique National de l'Enseignement Supérieur (CINES) a retenu Sun Microsystems pour lui fournir une solution d'archivage, performante et évolutive, pour ses données scientifiques. Le CINES met à la disposition des scientifiques des moyens informatiques exceptionnels pour le calcul intensif et l'archivage de documents électroniques (revues, thèses, etc.).

L'augmentation du volume d'informations au sein de la communauté scientifique et le caractère impératif de la préservation de ces données ont attiré l'attention du Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche sur le risque croissant de perte de patrimoine. Les thèses et les documents issus de campagnes de numérisation étaient auparavant conservés par les universités sur des serveurs ou sur des disques durs, qui ne garantissaient pas l'intégrité et la non-modification de ces données dans le temps.



Le Ministère a donc décidé de mettre à disposition du CINES une plate-forme d'archivage devant répondre à plusieurs objectifs :


  •  - Préserver à long terme le patrimoine scientifique français grâce à une solution pérenne et évolutive ; 
  •  - Respecter les exigences fondamentales de l'archivage patrimonial et les textes en vigueur ; 
  •  - Maximiser la performance et la fiabilité de la plate-forme ; 
  •  - Protéger l'investissement grâce à un partenariat technologique avec un fournisseur réactif, disposé à enrichir son offre.

Suite à l'appel d'offres lancé par le Ministère, Sun Microsystems a été sélectionné - outre la qualité de sa proposition technique - pour sa capacité d'écoute et son aptitude à déployer rapidement une solution complète correspondant aux besoins du CINES.

En étroite collaboration avec le CINES, Sun Microsystems a ainsi conçu et mis au point la Plate-forme d'Archivage CINES (PAC). Reposant sur une ouverture aisée à de nouvelles applications (voix, donnée, image), cette plate-forme permet une évolutivité à l'infini de l'architecture technique et une garantie sans égale de pérennité.

« Sun nous a fourni une plate-forme d'archivage extrêmement fiable qui répond exactement à nos besoins. Simple d'utilisation, transparente en termes d'exploitation, elle nous a permis d'automatiser les tâches. La qualité des serveurs Sun et de la solution d'archivage pérenne était de plus bien supérieure aux solutions proposées par les concurrents. Nous disposons désormais d'une infrastructure que nous pouvons développer facilement au fil du temps », estime Olivier Rouchon, Chef de projet au CINES.

Répondant au cahier des charges fonctionnel du CINES, Sun Microsystems a su démontrer ses capacités d'intégration de la PAC dans les procédures d'exploitation, de sauvegarde, d'administration et de supervision du CINES.

Grâce à un travail collaboratif entre Sun et le CINES, la PAC est active depuis 3 mois. Elle a déjà permis de constituer 150 000 archives, et devrait héberger 10 téraoctets de données scientifiques à la fin 2009 et 20 d'ici fin 2010.

La PAC mise en place s'appuie sur le logiciel d'archivage de contenus Arcsys, ainsi que sur des serveurs Sun Fire x4150, des baies de stockage Storage Tek 6140 et un support technique 24h/24, 7j/7.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus :  http://fr.sun.com/ & http://www.cines.fr

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Avec le jumeau numérique de Cosmo Tech, Renault optimise sa production de moteurs

Avec le jumeau numérique de Cosmo Tech, Renault optimise sa production de moteurs

Lors du salon Supply Chain Event, qui se tient les 3 et 4 décembre à Paris, Renault a présenté un retour[…]

Intelligence artificielle : comment Facebook veut doter les robots d’un « sens commun »

Intelligence artificielle : comment Facebook veut doter les robots d’un « sens commun »

Avec sa « Ruche », Thalès apporte de l’agilité au développement des solutions de cyberdéfense

Avec sa « Ruche », Thalès apporte de l’agilité au développement des solutions de cyberdéfense

Bertin Nahum veut conquérir le monde avec ses robots chirurgicaux

Bertin Nahum veut conquérir le monde avec ses robots chirurgicaux

Plus d'articles