Nous suivre Industrie Techno

Le bordelais Hydrogène de France lève plus de 130 millions d’euros lors de son entrée officielle en Bourse

Aline Nippert
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Le bordelais Hydrogène de France lève plus de 130 millions d’euros lors de son entrée officielle en Bourse

Vue d'artiste du projet CEOG en Guyane, qui devrait être mis en service mi-2023.

© Hydrogène de France

Pionnier sur le marché de l'hydrogène-électricité, Hydrogène de France est officiellement entré en Bourse (Euronext Paris) jeudi 24 juin. Avec succès : la société a déjà levé plus de 130 millions d’euros, augmentant ainsi son capital de 115 millions d’euros.

L’appétit financier pour l’hydrogène se confirme. Deux semaines après le lancement de son introduction en Bourse sur le marché réglementé d’Euronext Paris, Hydrogène de France a annoncé, mercredi 23 juin, avoir levé 132,2 millions d’euros (qui pourraient être portés à 152 millions d’euros), soit une augmentation de son capital de 115 millions d’euros. Un « vif succès », selon la PME bordelaise, qui visait une augmentation de capital de 100 millions d’euros.

L’entreprise est désormais valorisée à hauteur de 425,7 millions d’euros, pour un prix définitif de 31,05 euros l’action (le haut de la fourchette indicative). L’opération a bénéficié du soutien d’investisseurs institutionnels français et internationaux « de premier rang » (près de 84 % du nombre total des titres alloués), mais aussi d’actionnaires individuels  « souhaitant participer à la nécessaire transition énergétique portée par la société » (pour environ 16 % de l’ensemble des titres alloués).

« Avec cette opération, nous nous dotons des moyens financiers pour accélérer notre développement sur le marché de l’hydrogène-électricité, en plein essor dans toutes les régions du globe », avance Damien Havard, PDG d’Hydrogène de France dans un communiqué, soulignant l'ambition de « devenir un leader dans le développement de projets de centrales de production d’électricité continue ou à la demande à partir d’hydrogène et d’énergies renouvelables ».

Partenariats stratégiques

Cette entrée en Bourse est également l’occasion pour Hydrogène de France de sceller deux « partenariats stratégiques », l’un avec Rubis, industriel français spécialisé dans le stockage et la distribution de produits pétroliers, l’autre avec Teréga Solutions, gestionnaire de réseaux de gaz du sud de la France. Rubis dispose notamment d'une priorité si elle souhaite investir dans le capital des « sociétés projets » développés par Hydrogène de France « en Europe, dans les Caraïbes et en Afrique/Océan indien ». « Les partenariats stratégiques signés avec Rubis et Teréga Solutions, qui deviennent actionnaires de la Société à l’occasion de cette opération, attestent de la pertinence de notre vision et seront de véritables catalyseurs de notre développement futur », commente M. Havard.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Meet’Up GreenTech : L’Ifpen et Bpifrance s’allient pour soutenir les deeptech qui innovent en faveur de la transition énergétique

Meet’Up GreenTech : L’Ifpen et Bpifrance s’allient pour soutenir les deeptech qui innovent en faveur de la transition énergétique

L'IFP Energies Nouvelles et Bpifrance ont annoncé, mardi 19 octobre, démarrer un partenariat pour soutenir les innovations de[…]

Salon Pollutec : Phenix Batteries ambitionne de soutenir le réseau électrique avec des batteries de voiture en fin de vie

Salon Pollutec : Phenix Batteries ambitionne de soutenir le réseau électrique avec des batteries de voiture en fin de vie

Trois entreprises interrogées sur quatre ne savent pas quelle quantité de CO2 elles rejettent dans l’atmosphère, d’après une enquête BCG

Trois entreprises interrogées sur quatre ne savent pas quelle quantité de CO2 elles rejettent dans l’atmosphère, d’après une enquête BCG

Pollutec Innovation Awards 2021 : trois technos de l’économie circulaire qui sortent du lot

Pollutec Innovation Awards 2021 : trois technos de l’économie circulaire qui sortent du lot

Plus d'articles