Nous suivre Industrie Techno

Le CERN et Stonesoft vont collaborer à la sécurité du LHC

Industrie et  Technologies

L'organisation européenne va travailler étroitement avec l'éditeur pour protéger le réseau informatique du Large Hadron Collider contre de multiples menaces d'intrusion. Une première sur un réseau qui mettra dès l'an prochain plus de 15 pétaoctets de donn


 

Stonesoft, fournisseur de solutions intégrées de sécurité réseau et de Business Continuity, a conclu un partenariat de recherche avec le CERN (Centre Européen de Recherche Nucléaire), le plus grand laboratoire de physique des particules. Cette opportunité permettra à Stonesoft d'évaluer les performances de sa technologie de sécurité, au sein d'un réseau d'une envergure inégalée à ce jour.

Stonesoft fournira ses produits et les licences de sécurité réseau pour le CERN openlab, une structure que le CERN a créée pour tester et intégrer des technologies ou services innovants, en partenariat avec les leaders de l'industrie High Tech, en se concentrant sur leurs potentielles applications pour le réseau informatique du Large Hadron Collider (LHC). Ce laboratoire n'invite que très peu de partenaires à contribuer aux évaluations très sophistiquées que pratique le CERN, au sein de son exceptionnel environnement intégré.

Le CERN a en effet lancé un projet d'étude très spécifique portant sur la sécurité informatique, et plus précisément sur la protection contre les menaces, les anti-spywares, les détections d'intrusion et de prévention. Baptisé NetGate, ce projet coordonné par l'Institut de Physique d'Helsinki a joué un rôle majeur dans le choix de Stonesoft comme unique fournisseur de produits de sécurité réseau.




L'installation du 1000e des 1746 cryoaimant du LHC
dans le tunnel de l'accélérateur le 05 septembre dernier.

François Grey, responsable de la communication informatique au CERN, explique ainsi la structure du laboratoire CERN et l'implication de Stonesoft : « Le LHC construit par le CERN enregistrera chaque année des pétaoctets de données qui devront être stockés et rendus accessibles à plus de 7 000 scientifiques dans le monde, dans la plus grande sécurité. Cela représente un défi informatique remarquable, requérant une technologie réseau capable de distribuer des données à haute vitesse, vers d'autres centres informatiques disséminés dans le monde, dont une douzaine sauvegardant les données et plus de 100 autres analysant et traitant l'information ».

Bien que des efforts considérables aient été faits pour garantir la sécurité de cet environnement réseau, le maillon le plus vulnérable de la chaîne reste la sécurisation locale de tout site ouvert aux scientifiques ou à d'autres professionnels. C'est pourquoi le CERN était en recherche permanente de solutions robustes de sécurité et de tests. A ce titre, Stonesoft s'impliquera dans l'environnement de test du CERN durant les deux prochaines années, et pourra ainsi constater les performances de ses produits dans le cadre d'un réseau international monumental, essentiellement dédié à la R&D.

Ce projet représente une opportunité extrêmement prestigieuse et enthousiasmante pour Stonesoft. Le LHC deviendra l'instrument scientifique le plus important de la planète lorsqu'il sera en fonction dès 2007. Plus d'1GB de données par seconde - soit environ 15 pétaoctets par année - seront créées pendant une décennie par la collision de particules dans l'installation souterraine de 27 Km située à Genève. Le réseau informatique LHC construira et maintiendra une infrastructure de stockage et d'analyse pour ce gigantesque entrepôt de données accessible simultanément par des milliers d'utilisateurs, au bénéfice de la communauté de l'énergie physique tout entière, en fournissant des informations relatives à la structure fondamentale de l'univers.

La plate-forme de sécurité StoneGate de Stonesoft combine la sécurité réseau en profondeur et la disponibilité de bout en bout, dans un système de gestion centralisée et unifiée destiné aux entreprises distribuées, particulièrement sensibles à la sécurité, la haute disponibilité et la facilité d'utilisation. Elle intègre un pare-feu, un réseau privé virtuel (VPN) et une sonde d'intrusion (IPS) unifiés. Son Management Center permet aux utilisateurs de gérer et d'administrer tous les composants à distance, à partir d'une console unique. La famille de produits StoneGate inclut notamment en standard le clustering de pare-feux, l'équilibrage de charge et la technologie brevetée Multi-Link, qui assure la disponibilité permanente d'Internet ainsi que des tunnels VPN résistants aux pannes. StoneGate est disponible sous forme d'appliances de sécurité et de solution logicielle compatible avec une vaste gamme de plates-formes matérielles.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://proj-openlab-datagrid-public.web.cern.ch/proj-openlab-datagrid-public/ et www.stonesoft.com
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Big Data Paris : optimisation sous contrainte et machine learning, les clés de Fashion Data pour rendre la mode « éco-rentable »

Big Data Paris : optimisation sous contrainte et machine learning, les clés de Fashion Data pour rendre la mode « éco-rentable »

La jeune pousse Fashion Data, fondée en 2019, a remporté les Trophées de l’innovation dans la catégorie start-up,[…]

« L’automatisation et l'IoT au service de la production sont plus que jamais stratégiques », soutient Paola Jesson, co-fondatrice du SIDO

« L’automatisation et l'IoT au service de la production sont plus que jamais stratégiques », soutient Paola Jesson, co-fondatrice du SIDO

Neuralink : « Le travail accompli est remarquable mais il manque des détails techniques clés », juge Guillaume Charvet (Clinatec)

Neuralink : « Le travail accompli est remarquable mais il manque des détails techniques clés », juge Guillaume Charvet (Clinatec)

Pour bien commencer la semaine, le point sur l’immunité face au Covid-19

Pour bien commencer la semaine, le point sur l’immunité face au Covid-19

Plus d'articles