Nous suivre Industrie Techno

Le Centre Technique de Lardy

Jean-François Preveraud


Créé en 1951, le Centre Technique de Lardy (91) est plus particulièrement dédié aux essais des nouveaux organes mécaniques (moteurs et boîtes de vitesses). Grâce à la simulation numérique et aux bancs de mesure très sophistiqués, des tests plus rapides, plus performants et moins onéreux supplantent les traditionnels.

A Lardy, les moteurs et les boîtes de vitesses sont soumis à de nombreux tests pour mesurer leurs prestations, leur fiabilité et durabilité, mais aussi leur conformité avec les réglementations française, européenne et internationale, notamment en matière de dépollution.

Le site de Lardy regroupe plus de 200 bancs d’essais dédiés à la mécanique. Du composant jusqu’au véhicule complet. Il s’agit de bancs moteur, de bancs de boîtes de vitesses, de bancs à rouleaux servant à la mise au point sur véhicule, mais aussi de bancs spéciaux permettant de caractériser et valider des fonctions ou des composants. Tous ces bancs sont utilisés en appui à la conception et à la validation des organes mécaniques.

Trois grandes catégories d’essais mécaniques sont réalisées :
 

  • La première concerne l’ensemble des essais réalisés sur des bancs spéciaux destinés, entre autres, aux études de combustion, de frottement, de vibrations, de bruit, de thermique, etc. Ces essais accompagnent surtout la phase de conception des organes mécaniques.
     
  • La seconde couvre la mise au point mécanique avec les tests d’endurance devant démontrer la fiabilité et la durabilité. Ils supportent la phase de validation des organes.
     
  • Enfin la troisième catégorie porte sur la mise au point énergétique du moteur. Il s’agit de calibrer le logiciel, véritable «cerveau» du moteur, destiné à gérer les paramètres de réglage, afin d’optimiser les compromis entre performances, consommation, dépollution et agrément de conduite.


Hormis ces essais mécaniques, qui constituent la majorité de l’activité du site, des tests sont réalisés pour traquer les défaillances de la base roulante et valider la résistance des équipements de carrosserie face au temps et au climat. Pour mieux sauver des vies, des essais de choc (crash tests) sont également réalisés dans le cadre de la politique de sécurité du groupe.

Enfin Lardy accueille depuis quelques mois des moyens d’essais spécifiques au développement du véhicule électrique, tant pour tester les batteries que les futurs groupes moto-propulseurs électriques.

Au total, le central de Lardy compte près de 2 000 personnes et s’étend sur 137 hectares.
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Train hydrogène, cobot, véhicule électrique… les meilleures innovations de la semaine

Train hydrogène, cobot, véhicule électrique… les meilleures innovations de la semaine

Quelles innovations vous ont le plus marqués au cours de cette dernière semaine ? Vous avez apprécié notre article sur les[…]

Cinq innovations de production développées à l'IRT Jules Verne

Cinq innovations de production développées à l'IRT Jules Verne

A Nantes, l’IRT Jules Verne veut diffuser ses innovations dans les usines

A Nantes, l’IRT Jules Verne veut diffuser ses innovations dans les usines

Trois technos de recharge innovantes au Symposium du véhicule électrique de Lyon

Trois technos de recharge innovantes au Symposium du véhicule électrique de Lyon

Plus d'articles