Nous suivre Industrie Techno

Le Cemagref en route vers 2020

Industrie et  Technologies
L'Etat et le Cemagref viennent de signer un contrat d'objectif portant sur la période 2009 - 2012. C'est la première étape d'un plan stratégique à horizon 2020 ou l'environnement, l'eau et la gestion des risques seront au cÅ“ur de ses préoccupations, sur f


Les ministres en charge de la recherche et de l'agriculture viennent de signer avec Thierry Klinger et Pascal Viné, respectivement président du Conseil d'administration et Directeur général du Cemagref, un contrat d'objectifs pour la période 2009-2012.

Rappelons que le Cemagref est un organisme public de recherche finalisée sur la gestion des eaux et des territoires. Ses recherches sont orientées vers la production de connaissances nouvelles et d'innovations technologiques utilisées par les gestionnaires, les décideurs et les entreprises pour répondre à des questions concrètes de société dans les domaines des eaux continentales, des éco-technologies et des territoires.

Ce contrat quadriennal constitue la première étape de mise en Å“uvre du plan stratégique "Cemagref 2020", qui affiche trois grands défis scientifiques :

  •  ? la qualité environnementale et le défi du couplage des méthodes et des technologies ; 
  •  ? l'enjeu de l'eau dans le développement territorial et le défi d'approches multi-sectorielles ;
  •  ? la gestion des risques et le défi de la viabilité.

Véritable feuille de route pour le Cemagref, ce contrat d'objectifs répond aux recommandations formulées lors de son évaluation par l'Agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur (AERES) en septembre 2008.

Il s'articule autour de 12 objectifs et 45 actions concrètes au service de l'ambition scientifique et technologique "Cemagref 2020". L'organisme s'engage ainsi à :

  •  ? mettre en Å“uvre l'ambition scientifique et technologique "Cemagref 2020", notamment en ciblant et consolidant les partenariats scientifiques avec les pôles de recherche et d'enseignement supérieur régionaux (PRES) et les organismes de recherches français et européens ; 
  •  ? développer l'innovation au profit des politiques publiques et du développement socioéconomique, via en particulier, le développement de la recherche partenariale reconnue par le label Carnot ; 
  •  ? renforcer son attractivité, engager l'établissement dans une démarche environnementale éco-responsable, développer les démarches qualité et moderniser la gestion.

Le contrat prévoit également le resserrement de la structuration des activités scientifiques et techniques du Cemagref autour de 13 thèmes de recherche regroupés en 3 départements scientifiques ciblés sur chacun des 3 grands domaines de compétences de l'établissement : les eaux continentales, les écotechnologies et les territoires.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.cemagref.fr

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

En Chine, une ligne ultra-haute tension en courant continu traverse le pays

En Chine, une ligne ultra-haute tension en courant continu traverse le pays

La compagnie d’état State Grid Corporation of China indique avoir mis en service, le 31 décembre 2018, une ligne ultra-haute[…]

15/01/2019 | ABBSiemens
[Meilleures technos de l'année] L'hydrogène a le vent en poupe

[Meilleures technos de l'année] L'hydrogène a le vent en poupe

[Meilleures technos de l'année] L'éolien prend le large

[Meilleures technos de l'année] L'éolien prend le large

Robots agricoles, IA du trafic aérien, foot cérébral… les innovations qui (re)donnent le sourire

Robots agricoles, IA du trafic aérien, foot cérébral… les innovations qui (re)donnent le sourire

Plus d'articles