Nous suivre Industrie Techno

Le CEA organisme le plus innovant en Europe selon Reuters, perd sa première place mondiale

Aurélie Barbaux

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Le CEA organisme le plus innovant en Europe selon Reuters, perd sa première place mondiale

© Pascal Guittet

Le second classement annuel de Reuters des 25 organismes publics les plus innovants au monde a placé le ministère de la santé et des services sociaux américain (HHS), devant le CEA, qui garde malgré tout sa première place en Europe. Les Instituts Fraunhofer allemands sont 3e, le CNRS 8e, l’INSERM 9e et l‘Institut Pasteur 15e.

C’est un peu une surprise. Le HHS (ministère de la santé et des services sociaux américain), arrive en tête du deuxième Top 25 Global Innovators – Government, classement annuel de Reuters des 25 organismes publics les plus innovants. Quatrième l’an dernier, cet organisme chargé notamment de la mise en œuvre des programmes santé public Medicare et Medicaid double cette année le CEA et les Instituts Fraunhofer. Pourtant, le HHS « n'a pas exactement la réputation d'être un foyer d'innovation, mais il le devrait », observent les analystes de Reuters.

Valoriser l’influence scientifique

Un classement Reuters réalisé en partenariat avec Clarivate Analytics pointe les 25 institutions financées par l'État qui font le plus pour faire avancer la science et la technologie. Contrairement au classement des 100 entreprises les plus innovantes, il ne se base pas uniquement sur le nombre de brevets déposés mais sur 10 critères, qui tiennent compte de la propriété intellectuelle et des publications scientifiques et les citations dans les articles et les brevets.

« HHS a remporté les honneurs, en grande partie grâce à son portefeuille de brevets de plus en plus influent, qui a vu une augmentation du nombre de citations par des chercheurs dans d'autres institutions à travers le monde », soulignent les analystes de Reuters.

Le CEA deuxième

Lors du premier Top 25 Global Innovators – Government, le CEA devait sa première place au nombre important de demandes de brevets déposés, mais aussi, et surtout, au très fort taux (81,2 %) de brevets délivrés comparé au volume déposé. Cette année, même si l'organisme perd sa première place, ses chiffres sont en hausse, avec 2480 brevets déposés entre 2009 et 2014 et un taux de délivrance porté à 85,5%. « Ce classement met en avant l’excellence de la recherche menée chez nous, d’autant qu’il valorise les partenariats avec les entreprises via les co-publications et les codépôts. On a un score de 5,5 dans ce domaine », observe Isabelle Rivat, directrice de la valorisation du CEA. Une dynamique qui ne faiblit pas, selon elle.  

Près de 3000 familles de brevets valorisés

En 2016, le CEA a encore déposé 743 brevets (contre 753 en 2015), « ce qui consolide notre portefeuille de brevets qui comprenait plus de 6000 familles de brevets actives », précise Isabelle Rivat. Le CEA ne communique pas sur le nombre de licences accordées, mais environ la moitié du portefeuille est valorisé sous forme de contrats de R&D ou de licences, estime la responsable de la valorisation. Il est aussi à l’origine de la création de 8 start-up en 2016 et de 132 depuis 2000. Au cours de trois dernières années, une trentaine de ces start-up ont levé plus de 150 millions d’euros. Parmi elles, des pépites comme  Aryballe, Elichen ou Diota.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

"La France fait partie des premiers pays d’Europe pour le soutien aux jeunes pousses issues de la recherche fondamentale"

"La France fait partie des premiers pays d’Europe pour le soutien aux jeunes pousses issues de la recherche fondamentale"

Le 3 juillet dernier, François Jamet remettait à la ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche[…]

08/07/2019 | RechercheStart-up
Académiques et industriels lancent à Grenoble l’institut 3IA dédié à l’intelligence artificielle

Académiques et industriels lancent à Grenoble l’institut 3IA dédié à l’intelligence artificielle

L’IA française se dope au  calcul intensif

L’IA française se dope au calcul intensif

Sensibilité record pour la pesée de molécules avec de la lumière

Sensibilité record pour la pesée de molécules avec de la lumière

Plus d'articles