Nous suivre Industrie Techno

Le CEA et ST Microelectronics s'allient pour développer des sources d'énergie miniatures

Industrie et  Technologies
Les deux partenaires créent un laboratoire commun dont la mission est notamment de mettre au point une micro-pile à combustible.


Le Commissariat à l'énergie atomique (CEA) et le fabricant de semi-conducteurs STMicroelectronics viennent de conclure un accord de collaboration portant sur le développement de nouvelles sources d'énergie miniaturisées. À cet effet, les deux partenaires vont mettre en place un laboratoire commun situé à la fois à Tours et Grenoble. Les travaux de recherche porteront sur des micro-batteries à couches minces, ainsi que sur des micro-piles à combustible.

D'autres technologies prometteuses destinées à la récupération et à la conversion de l'énergie seront étudiées, parmi lesquelles les techniques de thermoélectricité et de conversions mécaniques, qui permettent notamment de convertir un mouvement physique en puissance électrique, toujours dans l'optique des applications de faible puissance.

STMicroelectronics et le Liten (Laboratoire d'Innovation des Nouvelles Technologies de l'Énergie et des Nanomatériaux), un laboratoire de recherche du CEA basé à Grenoble, collaboreront, dans le cadre d'un programme de quatre ans, au développement de nouvelles solutions énergétiques miniaturisées, essentiellement destinées aux téléphones mobiles, aux ordinateurs portables et autres produits électroniques portables. Ce laboratoire emploiera une cinquantaine de chercheurs, répartis de façon équivalente entre les deux sites.

L'équipe commune de chercheurs travaillera sur différents projets, parmi lesquels :
  • - des micro-piles à combustible spécialement conçues pour les téléphones cellulaires et qui peuvent être rechargées à tout moment ;
  • - des micro-batteries à couches minces destinées aux applications telles que les "étiquettes intelligentes" appelées à remplacer les actuels codes à barres, ainsi que les étiquettes d'identification en fréquences radio (RFID) ;
  • - le développement de nouvelles technologies de conversion d'énergie.

Ces technologies, dont plusieurs bénéficieront de l'expertise de ST dans le domaine de la fabrication en utilisant des couches de matériaux extrêmement fines, devraient apporter de nombreux avantages en termes de coûts, de taille et de poids, tout en permettant de créer des solutions plus respectueuses de l'environnement et qui seront davantage plébiscitées par les utilisateurs. Des micro-batteries de faible épaisseur ouvriront par ailleurs de nouvelles opportunités dans des domaines tels que les implants médicaux où il est difficile, voire impossible de remplacer ou de recharger des batteries classiques.
STMicroelectronics travaille depuis plusieurs années au développement de compétences et d'expertise dans le domaine des micro-piles à combustible et des micro-batteries, grâce à la collaboration entre ses équipes de recherche basées à Tours et Catane (Italie), et des instituts de recherche en France et en Italie.

Le Liten développe notamment de son coté une mico-pile à combustible qui se présente comme une puce électronique. Réalisée sur une tranche de silicium avec des techniques similaires à celles utilisées pour la fabrication de circuits intégrés, elle fonctionne à l'hydrogène généré par réaction chimique d'un hydrure de métal avec de l'eau. A terme, elle fournirait assez de puissance (1 W) pour alimenter un téléphone mobile. Le concept est aujourd'hui au stade de prototype.

Ridha Loukil

Pour en savoir plus : http://www.st.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Thales réalisera FLEX, le satellite qui observe la photosynthèse

Thales réalisera FLEX, le satellite qui observe la photosynthèse

En 2023, la mission Fluorescence Explorer (FLEX) de l’Agence spatiale européenne ira scruter la faible lumière infrarouge[…]

En Chine, une ligne ultra-haute tension en courant continu traverse le pays

En Chine, une ligne ultra-haute tension en courant continu traverse le pays

[Meilleures technos de l'année] L'hydrogène a le vent en poupe

[Meilleures technos de l'année] L'hydrogène a le vent en poupe

[Meilleures technos de l'année] L'éolien prend le large

[Meilleures technos de l'année] L'éolien prend le large

Plus d'articles