Nous suivre Industrie Techno

Le brevet européen en bonne voie

Ridha Loukil
Le brevet européen en bonne voie

Des brevets valables dans toutes l'Europe s'ils sont déposés en français, anglais ou allemand.

© DR

Le Conseil de compétitivité vient d’approuver le projet de brevet unitaire de l’Union européenne. L’initiative est soutenue par 25 Etats.

Le projet de brevet unitaire européen va peut-être finir par se concrétiser. Après le Parlement Européen, c’est au tour du Conseil de Compétitivité de l’approuver, ouvrant ainsi la voie à sa mise en place.

Le projet est lancé en décembre 2010 par dix Etats membres dont l’Allemagne, la France et le Royaume-Uni. Depuis quinze autres pays se sont joints à cette initiative.

Le système linguistique retenu est celui de l’Office Européen des Brevets, basé à Munich. Le principe est de déposer le brevet dans l’une des trois langues de travail de cet organisme : le français, l’anglais ou l’allemand. Plus besoin de traduction dans les langues de tous le pays où la protection est demandée. Ce dispositif devrait simplifier le dépôt de brevet et surtout réduire les coûts de la protection à l’échelle européenne.

Reste à finaliser les textes nécessaires à la mise en place du nouveau titre unitaire et à définir le système unifié de règlement des litiges .

Ridha Loukil

Pour en savoir plus : http://www.epo.org

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Calcul quantique : Silicium Grenoble mise sur la puissance de la microélectronique

Dossiers

Calcul quantique : Silicium Grenoble mise sur la puissance de la microélectronique

Réunis au sein du consortium Quantum Silicon Grenoble, une cinquantaine de chercheurs et d’ingénieurs développent un[…]

Le plan quantique français est enfin lancé : tous les détails de cette stratégie à 1,8 milliard d'euros sur 5 ans

Le plan quantique français est enfin lancé : tous les détails de cette stratégie à 1,8 milliard d'euros sur 5 ans

« Augmenter la productivité du procédé de chromatographie est l'un des graal de l’industrie chimique », lance François Parmentier, fondateur de Separative

« Augmenter la productivité du procédé de chromatographie est l'un des graal de l’industrie chimique », lance François Parmentier, fondateur de Separative

La résonance magnétique nucléaire à très haut champ accessible aux industriels

La résonance magnétique nucléaire à très haut champ accessible aux industriels

Plus d'articles