Nous suivre Industrie Techno

Le bioéthanol 2e génération sera collaboratif

Jean-François Preveraud
Le bioéthanol 2e génération sera collaboratif

Bazancourt-Pomacle va accueillir le site pilote de Futurol pour la production de bio-éthanol de 2e génération.

© DR

Procéthol 2G, clé de voûte du projet Futurol, a choisi l’ingénierie collaborative en mode SaaS de PI3C pour gérer et structurer ce projet de R&D centré autour du bio-éthanol de 2e génération.

Procéthol 2G, maître d’œuvre et clé de voûte du projet Futurol pour la recherche et le développement du bio-éthanol de 2e génération, a choisi d’intégrer totalement la plate-forme d’ingénierie collaborative en mode SaaS (Software as a Service) PI3C et ses outils de web conférence au projet pour les échanges entre les différents acteurs (chercheurs, financiers, communication, administratifs, etc.). Elle garantit ainsi une totale confidentialité et une parfaite sécurité des données. Un concept qui répond aux valeurs et aux thématiques du Projet Futurol, entièrement basé sur la collaboration entre plus de 100 chercheurs et plus d’une dizaine de sociétés différentes, chacun apportant son expertise au développement futur.

 




Procéthol 2G en détails :

Procéthol 2G est une S.A.S. créée en 2008 par différents actionnaires, dont : Agro Industrie Recherches et Développements (ARD) ; Confédération Générale des Betteraviers (CGB) ; Champagne Céréales ; Crédit Agricole du Nord-Est ; IFP ; Institut National de la Recherche Agronomique (INRA) ; Lesaffre ; Office National des Forêts (ONF) ; Tereos ; Total et Unigrains.

Leur objectif commun est de développer le bio-éthanol de 2e génération dans le cadre du projet Futurol. Ce projet, d’un montant global de 76,4 millions d’euros, lancé il y a un an, se déroulera sur 8 ans. 
 

La réalité du changement climatique nécessite de développer des solutions innovantes pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et de

produire des énergies renouvelables capables de se substituer aux énergies fossiles (pétrole, gaz et charbon). C’est dans ce cadre que l’ensemble des acteurs de la filière biocarburants, et plus particulièrement celle du bio-éthanol, ont décidé de mettre en place le projet Futurol et de travailler ensemble pour, à terme, commercialiser un procédé complet, du champ à la roue, visant à la production d’éthanol cellulosique ‘‘environnementalement’’ et économiquement durable.

Ce projet, d’un montant global de 76,4 millions d’euros, se déroule sur 8 ans, incluant les différentes phases de développement et fait intervenir des partenaires d’horizons différents (chercheurs, scientifiques, entreprises publiques et privés, etc.), dans les étapes de la transformation du ‘‘végétal à la roue’’. Procéthol 2G est le dénominateur commun de ce projet, elle en assure sa coordination et organise les phases de développement avec pour objectif, une commercialisation du nouveau procédé en 2015.

Les attentes de Procethol 2G vis-à-vis de l’ingénierie collaborative

Située sur le site de Bazancourt - Pomacle près de Reims, un pôle agro-industriel de notoriété européenne, Procethol 2G devait mettre en place une structure d’échanges sécurisée ouverte à tous les intervenants.

« Aujourd’hui nous avons déjà de nombreux acteurs sur différents sites partout en France qui interviennent à différents niveaux sur le projet Futurol. A terme, nous aurons également des partenaires qui viendront nous rejoindre, de façon ponctuelle, pour enrichir nos études et le développement de notre procédé, nous avions donc besoin d’une plate-forme d’échanges qui soit indépendante et totalement sécurisée pour offrir à tous un véritable outil collaboratif », explique Dominique Dutartre, Président de Procethol 2G. »

« Nos fichiers sont trop lourds pour que nous puissions les échanger via les canaux classiques, leur confidentialité est extrême ce qui ne nous permet pas de les héberger chez l’un ou l’autre des intervenants, la solution était donc de trouver une plate-forme ouverte et indépendante qui répondrait à tous nos besoins en termes de collaboration, de sécurité et de sauvegarde des données ».

Le choix de PI3C

 



Les avantages de Pi3C en quelques points :

  • Accès illimités, individualisables et évolutifs ;
  • Sécurité/confidentialité/sauvegarde des données ;
  • Structuration des phases de développement ;
  • Conseil et accompagnement de l’équipe PI3C dans la mise en place et dans l’exploitation de la plate-forme ;
  • Rapport prix / performances ;
  • Possibilité de gestion des plannings ;
  • Outil de conférence en ligne.

« Dans un projet tel que Futurol, toutes les briques sont importantes et chacune à un impact significatif sur les autres. La collaboration est donc indispensable, c’est même la base de la réussite. Après examen du marché, PI3C offrait la meilleure adéquation entre nos besoins, la réponse à ceux-ci et les coûts d’utilisation », justifie Dominique Dutartre. La plate-forme d’ingénierie collaborative de Pi3C s’appuie sur la solution Windchill développée par PTC. Pi3C distribue également, en complément, des solutions de web conférence (Netviewer), ainsi que de publication et traçabilité (Adobe Acrobat 3D).

 

Après une formation rapide de quelques ‘‘supers’’ utilisateurs au sein des équipes R&D des sociétés impliquées dans Futurol, ce sont 140 utilisateurs qui vont maintenant échanger et faire avancer ce projet Futurol via la plate-forme d’ingénierie collaborative PI3C.

« Après une période rapide de mise en œuvre et d’enrichissement de la plate-forme, ainsi que de hiérarchisation des informations et d’appropriation par les différents utilisateurs, PI3C sera totalement intégré au projet Futurol. Ce sera même pour nous un véritable outil de management et de structuration. De plus, cette démarche innovante s’intègre parfaitement à nos valeurs et à celles que nous partageons avec le Pôle agro-industriel de Pomacle-Bazancourt », estime Dominique Dutartre.

Une application qui prouve que l’ingénierie collaborative ne se cantonne pas à la conception mécanique, mais est utilisable dès qu’il s’agit d’effectuer une collaboration inter-services, inter-sites, inter-entreprises.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.industrie.com/it/energie/futurol & http://www.pi3c.com

 

 

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Test réussi pour les ailes Oceanwings d’Energy Observer, qui a rejoint l’Arctique

Test réussi pour les ailes Oceanwings d’Energy Observer, qui a rejoint l’Arctique

Le premier voyage en mer du bateau autosuffisant Energy Observer depuis l’installation des ailes Oceanwings, réduisant la consommation[…]

Haliade-X : la turbine de l’éolienne la plus puissante du monde dévoilée par General Electric

Haliade-X : la turbine de l’éolienne la plus puissante du monde dévoilée par General Electric

Hydroquest annonce la mise en service de son hydrolienne marine à double axe vertical

Hydroquest annonce la mise en service de son hydrolienne marine à double axe vertical

Eolien marin flottant, impression 3D et design, satellites... Les innovations qui (re)donnent le sourire

Eolien marin flottant, impression 3D et design, satellites... Les innovations qui (re)donnent le sourire

Plus d'articles