Nous suivre Industrie Techno

Le billet de Casanova

Rédaction Industrie et Technologies
Solution de l'énigme du n°881 de septembre 2006


Supposons que le canal soit une longue ligne droite (Cela ne change rien). Le problème se résout simplement avec deux petites équations. Mais sans ?

Il suffit de raisonner en se plaçant dans le repère de la bouteille. Dans ce repère la vitesse du courant est nulle.

Le bateau quitte la bouteille -au moment ou elle est lächée- et vogue à vitesse constante en s'en éloignant pendant une demi-heure.

Puis il repart en sens inverse à la même vitesse. Il la rejoint donc en une demi-heure.
(Il met le même temps pour parcourir la même distance à la même vitesse). Il a donc navigué au total pendant une heure.

Or, la bouteille entre le moment ou elle est lachée et le moment ou elle est rejointe à parcouru ½ lieue. La vitesse du courant est donc d'une demie-lieue par heure.

Vous n'êtes pas convaincu ?

Imaginez le voyageur d'un train qui roule à vitesse constante. Il laisse sa bouteille au bar, regagne sa place puis retourne chercher la bouteille. S'il marche à vitesse constante dans le train il fera l'aller et le retour dans le même temps, quelle que soit la vitesse du train...

Paul Wagner


Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Vu sur le web] Zeroavia dévoile un avion électrique prêt à voler à l'hydrogène

[Vu sur le web] Zeroavia dévoile un avion électrique prêt à voler à l'hydrogène

Sorti de l'ombre le 14 août, l’américain Zeroavia fait voler un avion électrique de 6 places depuis février 2019.[…]

Eolien marin flottant, impression 3D et design, satellites... Les innovations qui (re)donnent le sourire

Eolien marin flottant, impression 3D et design, satellites... Les innovations qui (re)donnent le sourire

Avion hybride, nanosatellites, impression 3D... les innovations qui (re)donnent le sourire

Avion hybride, nanosatellites, impression 3D... les innovations qui (re)donnent le sourire

Aubert & Duval parie sur le couplage de la forge et de la fabrication additive pour gagner en compétitivité

Aubert & Duval parie sur le couplage de la forge et de la fabrication additive pour gagner en compétitivité

Plus d'articles