Nous suivre Industrie Techno

Le Best of d'I&T : Renault Sport F1 apprend que la simulation ne fait pas tout

Jean-François Preveraud

Sujets relatifs :

, ,
Le Best of d'I&T : Renault Sport F1 apprend que la simulation ne fait pas tout

© DR

Retrouvez chaque jour, tout au long de l’été, les articles que vous avez le plus appréciés cette année. Aujourd’hui : Formule 1 Renault, la simulation ne fait pas tout 

Lors des premiers essais officiels de la saison 2014, les groupes de motorisation de Renault Sport F1 ont rencontré de gros problèmes, clouant les voitures au garage. Un échec que Rob White, directeur général adjoint de Renault Sport F1, en charge de la technique, estime inadmissible en constatant l’écart entre les simulations faites en usine et ce qui s’est passé en piste.

Cliquez ici pour retrouver la suite de l’article.

Jean-François Prevéraud

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Véhicule autonome : Trois verrous à lever pour atteindre une véritable autonomie

Dossiers

Véhicule autonome : Trois verrous à lever pour atteindre une véritable autonomie

La perception 3D dynamique, la maîtrise de situations variées et l’explicabilité des algorithmes restent des obstacles[…]

27/10/2020 | 3DGoogle
Véhicule autonome : des déploiements qui s'adaptent aux terrains

Dossiers

Véhicule autonome : des déploiements qui s'adaptent aux terrains

Véhicule autonome : « La barre a été mise trop haut, mais cela a réveillé tout l'écosystème », souligne Fawzi Nashashibi (Inria)

Dossiers

Véhicule autonome : « La barre a été mise trop haut, mais cela a réveillé tout l'écosystème », souligne Fawzi Nashashibi (Inria)

Véhicule autonome : De l'échec au nouveau départ

Dossiers

Véhicule autonome : De l'échec au nouveau départ

Plus d'articles