Nous suivre Industrie Techno

LCL teste une borne à interface gestuelle

Ridha Loukil
LCL teste une borne à interface gestuelle

Borne LCL utilisant la technologie Kinect

La banque met à la disposition de ses clients une borne interactive utilisant le dispositif d’interface gestuelle Kinect de Microsoft. Une opération test avant un éventuel déploiement à grande échelle.

Développée à l’origine pour l’univers des jeux vidéo, la technologie Kinect d’interface gestuelle de Microsoft pénètre pour la première fois dans la banque. LCL a équipé dix de ses agences à Paris, Nice, Lyon, Nantes, Dijon, Montpellier, Bordeaux et Amiens d’une borne interactive utilisant Kinect. L’objectif de l’opération est de tester le comportement des clients et prospects de la banque face à cette nouvelle technologie.

Avec cette borne disponible en libre-service, clients et prospects peuvent découvrir les produits et services de la banque sans contact grâce à la reconnaissance à distance des mouvements. Les informations deviennent accessibles d’un simple geste de la main.

La borne a été développée par les services interne de LCL en coopération avec Microsoft pour la partie Kinect et la société Dagobert pour le design, l’ergonomie et le contenu. L’écran tactile a été réalisé par la société Utram. Il est utilisé pour recueillir la satisfaction des clients. L’utilisateur a également la possibilité de ''flasher'' un code pour récupérer les informations sur son téléphone mobile.

Les tests devraient durer jusqu’à l’été 2012, avant de décider d’un éventuel déploiement dans les 2 055 agences de la banque en France.

LCL accorde une attention particulière aux nouvelles technologies numériques. L’année dernière, elle a testé la table tactile Surface de Microsoft. Si aucun déploiement n’a été décidé, ce test a permis de transposer l’expérience sur la tablette iPad utilisée pour les prêts étudiants lors de la dernière rentrée universitaire.

Ridha Loukil

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

L’Ile-de-France annonce 2,5 millions d’euros pour soutenir des projets de technologies quantiques

L’Ile-de-France annonce 2,5 millions d’euros pour soutenir des projets de technologies quantiques

Puisque le plan quantique français traîne, la région Ile-de-France en profite pour accélérer dans le domaine. La[…]

Le multi-cloud européen Gaia-X présente sa première mouture

Le multi-cloud européen Gaia-X présente sa première mouture

Vers une plateforme de métrologie et d’essais dédiée à l’intelligence artificielle avec le LNE

Vers une plateforme de métrologie et d’essais dédiée à l’intelligence artificielle avec le LNE

Atos s’allie avec la start-up Pasqal pour développer un accélérateur quantique à 50 qubits d'ici deux ans

Atos s’allie avec la start-up Pasqal pour développer un accélérateur quantique à 50 qubits d'ici deux ans

Plus d'articles