Nous suivre Industrie Techno

La semaine de Jean-François Prevéraud

Lascom ou la réussite du PLM hors CAO

Industrie et  Technologies
Avec des solutions pré-paramétrées spécifiques à trois grands secteurs industriels, l'éditeur propose, tant aux PME qu'aux grands groupes, des outils PLM simples à mettre en place avec un retour sur investissement très rapide. Jean-Louis Henriot nous expl



« Nous avons fait une bonne année 2008. Notre chiffre d'affaires a cru de 12 %, atteignant 12 millions d'euros, tandis que notre chiffre d'affaires autour des licences de notre outil de PLM Advitium est en progression de 30 % », constate Jean-Louis Henriot, PDG de Lascom.

De bons résultats qui s'expliquent par la pertinence de l'offre produit de l'éditeur : des solutions PLM verticalisées par secteur d'activité (ICS, Industry & Complex Systems - CPG, Consumer Packaged Goods - AEC, Architecture, Engineering & Construction), qui sont faciles et rapides à mettre en œuvre, et qui offrent un retour sur investissement dans l'année qui suit leur mise en place.

Il faut dire que les solutions proposées par Lascom sont très pragmatiques et économiques : « Nous avons mis en place en moins de deux mois chez un boulanger industriel, un système assurant la validation de la configuration de leurs multiples produits, ainsi que la gestion et la tracablité de leurs recettes, accompagné d'un portail pour leurs fournisseurs. Le tout pour un investissement de l'ordre de 70 k€, ce qui garantit un retour sur investissement très rapide », explique ainsi Dominique Piolle, Directeur Général Adjoint Marketing & Solutions de Lascom.

Des solutions spécifiques par secteur

La solution "packagée" dédiée au secteur du CPG (Biens de Consommation, Agroalimentaire, etc.), Advitium CPG Solution, a permis de démocratiser l'offre et de toucher des structures de petite taille. Par exemple, la Biscuiterie Moderne, entreprise agroalimentaire de moins de 20 personnes, a bénéficié d'un déploiement immédiat de son application. Notons également que l'expérience acquise a permis d'étendre cette solution aux secteurs de la cosmétique et de la pharmaceutique.

Au point d'intéresser certains éditeurs très présents dans les industries de process, tel Sage, qui vient de signer un accord avec Lascom pour intégrer Advitium CPG dans son ERP X3. Leurs clients disposeront ainsi d'un référentiel unique de données pour gérer l'ensemble des flux et des informations associés à leurs produits.

Lascom a aussi collaboré aux côtés de Generix à la définition par le GS1 d'un cahier des charges standard pour les produits MDD (Marque De Distributeurs). Cette solution standardisée, basée sur le référentiel Advitium CPG, permettra aux fabricants de produits MDD d'alimenter de manière automatique les portails qualité de leurs clients distributeurs. Définie en collaboration avec les industriels et distributeurs, cette solution sera validée lors d'une phase pilote courant 2009. Cette dernière étape permettra de tester l'interopérabilité de la solution et sa capacité à intégrer les données dans les systèmes d'information hétérogènes des utilisateurs.

« Nous allons maintenant exporter notre savoir-faire dans ce domaine aux USA où, à côté de quelques géants, se trouve une multitude de PME dans l'agroalimentaire. Elles pourront bénéficier du fort support local que nous avons déjà mis en place pour épauler nos clients gestionnaires de réseaux d'énergie », confie Jean-Louis Henriot.

Et Lascom a décliné son approche à d'autres secteurs d'activités. Ainsi sur le marché de l'ICS (Industrie et Systèmes Complexes), Lascom est largement reconnu pour ses excellentes capacités en gestion de configuration et plus particulièrement en MCO (Maintien en Condition Opérationnelle). Ce qui lui a valu récemment des contrats de plusieurs millions d'euros émanant du Ministère de la Défense dans le cadre des projets SIMMAD (Structure Intégrée de Maintien en condition opérationnelle des Matériels Aéronautiques de la Défense) et SIGLE (Système d'Information de Gestion de la Logistique Embarquée) de la Marine Nationale. Advitium ISC Solution vient là en complément de SAP, qui gère les approvisionnements et les pièces de rechange, pour assurer la gestion de la configuration technique des équipements.

Enfin, sur le marché de l'AEC (Architecture, Ingénierie et Construction), Lascom observe aussi une tendance dynamique avec des extensions de systèmes, ainsi que de nouveaux projets comme Setec et un plus grand nombre d'applications sur le modèle Saas (Software as a service).

« La pertinence des choix techniques et sectoriels effectués ses dernières années pour des offres démocratisées s'avère positive aujourd'hui et sont de vrais atouts pour faire face à une période critique. Nous devons maintenant continuer à faire croître le volume de licences », estime Jean-Louis Henriot.

Filialisation de l'activité CAO

Notons que Lascom a aussi annoncé récemment la filialisation de son activité CAO, en créant Lascom CAD Solutions, société dédiée à la vente et aux services associés des solutions d'Autodesk. En effet, outre son activité PLM autour d'Advitium, Lascom est aussi depuis 1995 l'un des plus importants VAR (Value Added Reseller) d'Autodesk en France. « Mais force est de constater que les deux activités, bien que pouvant être complémentaires, ne vivent pas sur le même rythme. La scission entre l'activité d'intégrateur de solutions CAO et d'éditeur de PLM permettra à chacun des salariés de mieux se concentrer sur son cœur de métier », constate Jean-Louis Henriot.

En effet, la création de l'entité Lascom CAD Solutions se traduit par une organisation optimisée de l'activité CAO avec une stratégie rectifiée de pur "revendeur et intégrateur" et un encadrement renforcé. Filiale à 99,99 % de Lascom, cette entité, dont le siège social est basé à Saint-Étienne avec des agences régionales à Mulhouse et Nancy, est aujourd'hui composée de 11 personnes. Elle est placée sous la responsabilité de Guy Carlier. Son chiffre d'affaires devrait avoisiner les 3 millions d'Euros.

On l'aura compris, malgré la crise économique, Lascom reste confiant dans l'avenir et prévoit une croissance en 2009, notamment sur son métier d'éditeur. « Avec Advitium, nous avons marqué un bel essai. Reste maintenant à le transformer », conclut Jean-Louis Henriot.

A la semaine prochaine.

Pour en savoir plus : http://www.lascom.com

Jean-François Prevéraud, journaliste à Industrie & Technologies et l'Usine Nouvelle, suit depuis plus de 27 ans l'informatique industrielle et plus particulièrement les applications destinées au monde de la conception (CFAO, GDT, Calcul/Simulation, PLM...). Il a été à l'origine de la lettre bimensuelle Systèmes d'Informations Technologiques, qui a été intégrée à cette lettre Web hebdomadaire, dont il est maintenant le rédacteur en chef.
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

C'est un nouveau scandale sanitaire. Après l'affaire des implants mammaires « PIP », une enquête du[…]

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

Plus d'articles